Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Montpellier: une aide pour l'économie locale

Publié le

Partager cet article
Repost0

Travailler plus après le confinement ? Xavier Bertrand se demande si "on veut rendre fous les Français"

Publié le

 

Partager cet article
Repost0

Un sondage sur les priorités des français pour l'après Covid-19

Publié le

Publié dans Coronavirus

Partager cet article
Repost0

Info Mairie: Pierre Libes coordinateur Covid-19 pour la commune de Valergues

Publié le

Publié dans Coronavirus

Partager cet article
Repost0

Le petit kiosque des Unes du jour

Publié le

Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour
Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour

Publié dans Médias Presse

Partager cet article
Repost0

Le Journal du Dimanche lève le voile sur les annonces d'Emmanuel Macron demain

Publié le

Emmanuel Macron devrait expliquer aux français demain soir à la télévision que le plus dur est devant eux

Emmanuel Macron devrait expliquer aux français demain soir à la télévision que le plus dur est devant eux

Le JDV a lu pour vous le JDD

Le Journal de Valergues a lu ce matin le Journal du Dimanche qui titre en Une « Macron veut encore serrer la vis ». Les deux pages suivantes sont consacrées au décryptage de ce titre inquiétant. Le JDD révèle en avant-première quelques annonces du président de la République demain à la télévision.

L’article principal intitulé « Encore plus loin » engage à la lecture. Serrer la vis, aller encore plus loin… mais que nous concocte le président de la République ? Le JDD, qui a ses entrées à l’Elysée, nous donne dans ses colonnes ce matin un avant-goût de la sauce à laquelle nous allons probablement être mangés, et tout au moins de ce que va nous dire Emmanuel Macron ce lundi soir à la télévision.. Hervé Gattegno, qui signe l’article, lance son accroche ainsi « Préparer les français à une épreuve encore plus dure que prévu sans pour autant verser dans le défaitisme : telle est l’équation délicate qui s’impose à Emmanuel Macron dans la préparation de son allocution télévisée pour demain soir juste après 20 heures. Un membre haut placé dans l’exécutif écrit le JDD aurait dit « ce sera un discours churchillien ». Comprendre, écrit le journaliste, « du sang, de la sueur et des larmes ».

Bon, tout ça pour nous faire comprendre que les annonces vont porter sur la prolongation du confinement, jusqu’à probablement la mi-mai peut-être fin mai, toujours selon des sources proches de l’Elysée. Le président réaffirmerait la nécessité impérieuse de limiter les déplacements à l’intérieur du pays ; il indiquerait que la réouverture des écoles se ferait en septembre et qu’il faudra tempérer les ardeurs de ceux qui attendent déjà une reprise progressive de l’économie. « A ce stade, on n’en est pas à envisager la sortie de crise mais à bien faire comprendre à tout le monde que le plus dur est devant nous » explique cette source élyséenne au journaliste du JDD.

« Lever les restrictions trop rapidement pourrait entraîner une résurgence mortelle de la pandémie » avait estimé vendredi le directeur de l’OMS. C’est ainsi que le conseil scientifique était amené à recommander au gouvernement d’aller au-delà des six semaines de confinement préconisées au départ. Et le journaliste de citer l’exemple de la Chine où le confinement a duré deux mois et demi. De son côté le président du conseil italien vient de reporter au 3 mai la fin du confinement. Plaidant pour un allongement de la durée du confinement, Richard Ferrand président de l’assemblée nationale, et macroniste du premier cercle, souligne les dangers du calendrier « le mois de mai, c’est une série de dates qui favorise les rassemblements, explique-t-il, comment imaginer qu’on maintienne les manifestations du 1er mai ? Puis les cérémonies du 8 mai, où les anciens combattants se regroupent devant les monuments aux morts ? Et puis il y a l’Ascension, avec les RTT et les week-ends prolongés. Laisser faire ça serait irresponsable ».

Emmanuel Macron annoncera certainement qu’aucun relâchement sécuritaire n’est en vue : contrôles de police, autorisations de sortie et sanctions aux contrevenants ne seront pas assouplis. Là encore, écrit le journaliste, l’idée serait plutôt d’en rajouter.

Concernant les déplacements entre pays, le président devrait annoncer une limitation à l’intérieur même de l’Europe.

Autre point que devrait aborder Emmanuel Macron : les élections municipales, le deuxième tour n’aurait lieu qu’à l’automne et donc sans annulation totale du scrutin.

Concluant son article Hervé Gattegno revient sur la situation économique, dont la dégradation est ressentie par un nombre croissant de français. Elle ne peut qu’aggraver le climat et renforcer l’envie d’un retour à la normale. Huit millions de salariés sont désormais au chômage partiel, leur indemnisation coûte à l’Etat près d’un milliard par jour… selon un conseiller de Macron cité par le journaliste « avec un pareil casse-tête, ne vous attendez pas à ce qu’il fasse court ». Les vingt minutes habituelles ne seront pas de trop, prévient Hervé Gattegno.

Eloi Martinez

Partager cet article
Repost0

La SNCF fera rouler des OUIGO en Espagne

Publié le

Partager cet article
Repost0

Déconfinement: les scénarios les plus probables

Publié le

Publié dans Coronavirus

Partager cet article
Repost0

Baby-boom chez les flamants roses

Publié le

Partager cet article
Repost0

En parcourant la presse ce 12 avril

Publié le

En parcourant la presse ce 12 avril

Une crise qui redonne à l'entraide ses lettres de noblesse

Marie-Christine Tabet,  d'Aujourd'hui en France, signe un édito ce dimanche dans lequel elle évoque  cette crise qui redonne à l’entraide ses lettres de noblesse. "L’élan est renforcé par le sentiment de vulnérabilité commun. le virus ne distingue (presque) pas les puissants des misérables. Les français ont déjà éprouvé cette solidarité, en 2015, année d’attentats. Puis ils ont repris le cours de leurs vies et de leurs prometteuses applis." 

            Penser à l'avenir pour accepter notre présent

Le directeur de la rédaction de Midi Libre Olivier Biscaye, nous invite, lui, à "penser à l’avenir pour accepter notre présent, réfléchir au futur pour dépasser ce que nous traversons… Se projeter dans l’après comme un remède pour oublier l’épreuve.  .. Nous sommes impatients d’être à demain ."

      Tout est possible grâce à la magie des réseaux sociaux

Se former, apprendre tout est possible en cette période nous conseille pour sa part Frédéric Teuchin de La Provence " L’épidémie que nous vivons est au-delà de l’indicible. Elle donne (…) l’occasion unique d’apprendre. Apprendre sur soi d’abord. Apprendre des autres ensuite. E n   toutes les formations en ligne (…) tout est possible grâce à la magie des réseaux sociaux. On peut aussi et surtout en fin de formation trinquer à la santé de tous ceux qui par écran interposé donnent le meilleur d’eux-mêmes sans rien attendre en retour." 

Revue de presse Eloi Martinez

 

Partager cet article
Repost0

Le petit kiosque des Unes du jour

Publié le

Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour
Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour

Publié dans Médias Presse

Partager cet article
Repost0

Un maire en colère

Publié le

Partager cet article
Repost0

Le maire de Sète lève le dispositif de fermeture des accès

Publié le

Partager cet article
Repost0

Restrictions sur les points de passage en Espagne

Publié le

Publié dans Coronavirus

Partager cet article
Repost0

Opinion: un article de Natacha Polony dans Marianne

Publié le

Partager cet article
Repost0

L'explosion des violences familiales

Publié le

Publié dans Coronavirus

Partager cet article
Repost0

La Ligue 1 privilégie le 23 août pour débuter la saison

Publié le

Publié dans Coronavirus, sport

Partager cet article
Repost0

En parcourant la presse ce 11 avril

Publié le

En parcourant la presse ce 11 avril

Revue des éditos de Midi-Libre,

La Provence, Aujourd'hui en France, Libération

En parcourant la presse ce matin je me suis attardé sur quelques éditos. Midi Libre, sous la plume de Yann Marec, souligne que nous assistons actuellement à un concours Lépine de la plus remarquable décision sanitaire, faisant référence aux différentes initiatives prises par les collectivités. L’éditorialiste cite celles-ci en exemple : « des masques pour tous à Toulouse, des dépistages massifs dans les Ehpad pour le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, des interdictions d’entrée de la ville de Sète par le maire (…) sans compter le débat sur la chloroquine du professeur Raoult, il est temps de siffler la fin de partie » et Yann Marec faisant référence au président de la République qui doit s’exprimer à la télévision lundi « il est temps qu’il indique le chemin sanitaire. Qu’il montre la marche à suivre (…) vivement lundi soir. ».

Frédéric Cheutin qui signe l’édito de la Provence, aborde l’exceptionnelle situation en ces fêtes de Pâques qui écrit-il « ne ressembleront à aucune autres. Car jamais dans l’histoire de l’Humanité, plus de quatre milliards de personnes n’ont été confinées pour se protéger d’un ennemi invisible (…)  cette année Pâques se vivra seul ou juste en famille. Mais il n’en restera pas moins que ce sera un moment réellement exceptionnel car permettant à chacun de se recentrer sur ce qui est le plus essentiel pour lui, et, à tous d’afficher une volonté commune de faire face au virus. Une seule solution pour cela ; rester chez soi » conclut l’éditorialiste.

Aujourd’hui en France déplore cette comptabilité macabre « à laquelle nous sommes habitués depuis le début de la crise ». Marie-Christine Tabet titre d’ailleurs son édito « La mort à la une » a propos du bilan annoncé chaque soir par le directeur général de la santé, la journaliste évoque « ce bilan ignore les morts invisibles, celles que les statistiques officielles ne savent pas encore analyser. Elles surviennent dans l’intimité des foyers et n’ont pour seuls témoins que les pompiers ou les soignants appelés à la rescousse. » Aujourd’hui en France consacre d’ailleurs dans son édition du jour une enquête sur « les morts à domicile ».

Libération, dans son éditorial signé Laurent Joffrin interroge pour sa part: « et si l’isolement et la solitude qui accompagnent le confinement donnaient un nouveau souffle au besoin d’agir collectivement pour s’entraider ? » dans la conclusion de son édito il pose d'ailleurs la question politique liée à la situation : « Tout cela peut-il conduite au changement ? Peut-être, mais à une condition : que la prise de conscience morale, impuissante à elle seule, provoque un changement politique. Avec l’actuelle majorité ? peut-être (…) si elle brûlait  ce qu’elle a adoré : l’idéologie managériale, l’alignement sur les normes d’une mondialisation sans âme. Plus sûrement avec une autre qui placerait au premier rang les valeurs de solidarité soudaine réhabilitées par la crise. à condition bien sûr, qu’elle trouve enfin une existence et gagne démocratiquement le moyen d’agir. Nous n’y sommes pas ».

Revue de presse Eloi Martinez

Publié dans Médias Presse

Partager cet article
Repost0

Le petit kiosque des Unes du jour

Publié le

Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour
Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour

Publié dans Médias Presse

Partager cet article
Repost0

Le préfet de l'Hérault désavoue le maire de Sète dans sa décision de fermer la ville

Publié le

Partager cet article
Repost0

Sète ferme et contrôle tous ses accès routiers

Publié le

Partager cet article
Repost0

Trafic de drogue déstabilisé par le confinement

Publié le

Partager cet article
Repost0

Marseille, la population la plus testée au monde?

Publié le

Publié dans Coronavirus

Partager cet article
Repost0

En parcourant la presse ce matin

Publié le

En parcourant la presse ce matin

A propos du déplacement d’Emmanuel Macron à Marseille, Jean-Baptiste Isaac, d’Aujourdhui en France, écrit notamment « un déplacement important tant la pression est forte. De très nombreux médecins ne comprennent pas, malgré les précautions d’usage, qu’on leur interdise de prescrire ce médicament connu depuis soixante-dix ans. En se déplaçant à Marseille, le président de la République veut faire taire les polémiques et prendre date s’il apparaît que le traitement fait effectivement ses preuves à grande échelle ».  Le journal La Croix, en ce Vendredi saint, pour sa part constate les conséquences sur la Semaine sainte « une fête des Rameaux sans palmes, un Jeudi saint sans lavement des pieds, un Vendredi saint sans adoration de la Croix, une nuit pascale sans célébration baptismale… En raison du confinement, les fidèles catholiques auront été privés cette année des grands moments et des grands symboles de la Semaine sainte. (…) Avec l’impossibilité de rejoindre les lieux de culte, les fidèles sont donc conduits à prendre en charge leur propre vie de prière » et Dominique Greiner conclut son édito en souhaitant que « la joie de Pâques atteigne chacune de nos Eglises domestiques ». Le Figaro revient sur le déplacement d’Emmanuel Macron à Marseille et sur sa rencontre avec Didier Raoult , on peut lire sous la plume de Guillaume Tabard « … le patron de l’IHU de Marseille a gagné la baraille de l’image. Au pays des gilets jaunes et du dégagisme, l’envie de trouver des figures de proue hors système reste forte. (…) Emmanuel Macron a choisi d’écouter des voix non officielles en la matière (de son épouse Brigitte à l’ancien ministre Philippe Douste Blazy, en passant par Jean-Michel Blanquer) » l’éditorialiste du Figaro constate que la droite a pris le parti de Didier Raoult et donc le président de la République « choisit de ne pas s’enfermer dans un prêt à penser (…). Puisqu’il fait la guerre, il sait que la guerre de mouvement permet de rebondir alors que la guerre de tranchée est synonyme d’enlisement Donc d’isolement ». Dans Midi Libre qui met son édito chaque jour à la Une  du journal, Yann Marec évoque aussi le voyage à Marseille du président « Emmanuel Macron remet dans le jeu, officiellement, les thèses du professeur Raoult. Comment ? Par un déplacement de trois heures et deux images de com’ bien senties. (…). Le président de la République peaufine sa prochaine intervention en scannant tous les avis médicaux. Lundi, c’est le docteur Macron qui va parler à la France malade. Mieux vaut être sûr du diagnostic ». Franz-Olivier Gisbert qui signe l’édito de la Provence pense qu’en venant à Marseille Emmanuel Macron «  a sifflé la fin de la récréation. Face au virus, il est temps de se serrer les coudes : à la guerre comme à la guerre, l’heure est au rassemblement, pas aux querelles de chiffonniers. Il n’y a pas d’un côté les bons et de l’autre les méchants, les sachants et les charlatans (…) que le chef de l’Etat veuille « entendre » les uns et les autres, c’est la moindre des choses. »

Revue de presse  Eloi Martinez

Publié dans Médias Presse

Partager cet article
Repost0

Promenades interdites en front de mer à la Grande Motte

Publié le

Partager cet article
Repost0

Le petit kiosque des Unes du jour

Publié le

Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour
Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour
Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour

Publié dans Médias Presse

Partager cet article
Repost0

Didier Raoult dévoile au président de la République une étude démontrant à 91% l'efficacité de son traitement

Publié le

Publié dans Coronavirus

Partager cet article
Repost0

Emmanuel Macron rencontre aujourd'hui Didier Raoult

Publié le

Publié dans Coronavirus

Partager cet article
Repost0

Un message du Maire de Valergues à la population

Publié le

Un message du Maire de Valergues à la population
Partager cet article
Repost0

Pour les amateurs d’huîtres

Publié le

Pour les amateurs d’huîtres

Nous relayons ce message d'Emilie Foutiau sur la page facebook "Valergues confiné"  https://www.facebook.com/groups/218225162755053/

"Bonjour à tous, le mari d'une collègue et ostréiculteur vous propose des huîtres de qualité au prix de 8 € la douzaine, elles seront livrées samedi.

Pour ceux qui sont intéressés vers 11h30, je vous propose pour les intéressés de m'envoyer un message privé avec la quantité votre nom prénom et numéro de façon à ce que je puisse vous contacter quand il sera à Valergues.

La livraison fera sur la place. Le règlement se fera par chèque au nom des huîtres du soleil.

Elles sont excellentes testées et entièrement approuvées. Je prends les commandes jusqu'à vendredi. N'hésitez pas à aller voire leur page sur Facebook."

https://www.facebook.com/LesHuitresDuSoleil/

Partager cet article
Repost0

Le petit kiosque des Unes du jour

Publié le

Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour
Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour

Publié dans Médias Presse

Partager cet article
Repost0

Nimes: annulation de la Feria de Pentecôte

Publié le

Partager cet article
Repost0

Covid-19: le point ce 8 avril en Occitanie

Publié le

Publié dans Coronavirus

Partager cet article
Repost0

L'imbroglio des municipales

Publié le

Publié dans Elections

Partager cet article
Repost0

L'Eco-pâturage pour nettoyer votre terrain ou jardin de façon écologique

Publié le

Elsa et Nico mettent leurs brebis à disposition des particuliers

Elsa et Nico mettent leurs brebis à disposition des particuliers

Elsa et Nico qui proposent à la livraison déjà des paniers à composer avec fruits et légumes de saison, contribuent à leur façon à l’écologie citoyenne en mettant à disposition pour de l’éco-pâturage leurs brebis pour des particuliers qui souhaiteraient nettoyer leur parcelle de façon écologique.

Elsa et Nico mettent aussi des boîtes à disposition pour récupérer les déchets alimentaires  plutôt que d' encombrer les poubelles ceci leur permet aussi de nourrir leurs poules et cochons. un  Geste citoyen de plus ...

Contact 06 26 32 57 02

Liste des produits et tarifs des paniers d'Elza

Partager cet article
Repost0

Notre pêcheur de Super lune

Publié le

Jean-Pascal hier vers 21h. Il n'y a pas que Lunel, Valergues a désormais son pêcheur de lune. Merci pour la photo.

Jean-Pascal hier vers 21h. Il n'y a pas que Lunel, Valergues a désormais son pêcheur de lune. Merci pour la photo.

Partager cet article
Repost0

Le petit kiosque des Unes du jour

Publié le

Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour
Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour
Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour

Publié dans Médias Presse

Partager cet article
Repost0

Sanofi prêt à distribuer gratuitement l'hydroxychloroquine

Publié le

Publié dans Coronavirus

Partager cet article
Repost0

Baisse des hospitalisations en Occitanie

Publié le

Publié dans Coronavirus

Partager cet article
Repost0

Photo de la Super lune ce soir

Publié le

Bon, pas facile avec un smartphone, mais à l’œil nu la lune est très belle ce soir. Photo prise à 20h50 (sud sud-est)

Bon, pas facile avec un smartphone, mais à l’œil nu la lune est très belle ce soir. Photo prise à 20h50 (sud sud-est)

Partager cet article
Repost0

Histoire locale: "Mon village" un poème d'un ancien instituteur de Valergues

Publié le

Sur le site de la Mairie de Valergues à la rubrique histoire, au sujet de l'église il est cité quelques vers d'un poème écrit par un instituteur qui quitta le village en 1958. Monsieur Reynés que certainement d'ancien valerguois ont connu a donc écrit le poème dont nous publions l'intégralité sous le titre simple "Mon village". Sa description de Valergues sous une forme poétique est intéressante et nous présente le village comme si nous nous promenions avec lui. Nous avons scanné ce document pour que vous puissiez le lire comme si vous aviez sous les yeux l'original.

Le JDV

Histoire locale: "Mon village" un poème d'un ancien instituteur de Valergues
Histoire locale: "Mon village" un poème d'un ancien instituteur de Valergues

Publié dans Histoire locale

Partager cet article
Repost0

Le Journal de Valergues publiera vos photos de la Super Lune

Publié le

Objectif Super Lune!

A partir de ce soir vous pourrez observer la plus grosse lune de l'année jusqu'à tard dans la nuit.

Le Journal de Valergues vous propose de publier vos photos. A adresser à eloimartinez34@gmail.com avec votre nom et l'heure à laquelle la photo  été prise.

Partager cet article
Repost0

Info Mairie: point déchets verts ouvert à partir de demain

Publié le

A partir de demain le point déchets verts de VALERGUES sera ouvert exceptionnellement de 9h a 11h du lundi au vendredi .
 

Une personne a la fois sur l'aire et 2 voitures en attente.

Partager cet article
Repost0

La Super lune à admirer la nuit du 7 au 8 avril

Publié le

Partager cet article
Repost0

Un peu d'humour sur les réseaux sociaux

Publié le

Un peu d'humour sur les réseaux sociaux
Un peu d'humour sur les réseaux sociaux
Un peu d'humour sur les réseaux sociaux
Un peu d'humour sur les réseaux sociaux
Un peu d'humour sur les réseaux sociaux
Un peu d'humour sur les réseaux sociaux
Un peu d'humour sur les réseaux sociaux
Un peu d'humour sur les réseaux sociaux
Un peu d'humour sur les réseaux sociaux
Un peu d'humour sur les réseaux sociaux
Un peu d'humour sur les réseaux sociaux
Un peu d'humour sur les réseaux sociaux
Partager cet article
Repost0

Message du Président de l'agglomération du Pays de l'Or

Publié le

Publié dans Coronavirus, Pays de l'Or

Partager cet article
Repost0

Le petit kiosque des Unes du jour

Publié le

Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour
Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour
Le petit kiosque des Unes du jourLe petit kiosque des Unes du jour

Publié dans Médias Presse

Partager cet article
Repost0

Les paniers d'Elza à Valergues: fruits, légumes et fromages livrés chez vous

Publié le

Téléchargez ici la liste des produits et les tarifs

Communiqué 

les commandes sont prises par sms ou téléphone au 06 26 32 57 02

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Pour générer votre attestation numérique

Publié le

Partager cet article
Repost0

La France entre espoir et vigilance

Publié le

Publié dans Coronavirus

Partager cet article
Repost0