Gérard Royer un homme dévoué au service public qui avait Valergues au Cœur

Publié le

Il y a le rond-point Gérard Royer, il y a aussi la journée Gérard Royer. Valergues se souvient de Gérard décédé tragiquement un jour de juillet 1996. Mais qui était Gérard Royer cette figure locale méconnue d'une partie de la population. Regard sur cet homme dévoué et serviteur du service public alors que va se dérouler dimanche 15 mai la journée en sa mémoire lui qui aimait tant son village et sa garrigue.

Lors de la manifestation du 11 mars 1995, de Beaucaire à Tarascon pour la défense des traditions. Gérard Royer ici avec le saxo aux cotés de ses amis de la peña, on reconnaît notamment les regrettés Raymond Boyer et René Cassan le créateur de peña de Valergues (photo archives Eloi Martinez)

Lors de la manifestation du 11 mars 1995, de Beaucaire à Tarascon pour la défense des traditions. Gérard Royer ici avec le saxo aux cotés de ses amis de la peña, on reconnaît notamment les regrettés Raymond Boyer et René Cassan le créateur de peña de Valergues (photo archives Eloi Martinez)

Ce village avait moins de 600 habitants, nous étions en 1980. J'arrivais, cette année là, avec ma petite famille pour nous y installer.

Bien sûr quand vous débarquez dans un village que vous ne connaissez pas, et qui plus est vous êtes "étranger" à la région, vous appréciez d'être bien accueilli en mairie pour les formalités et autres démarches...

La Mairie à cette époque était située rue de la Mairie, donc pas du tout à l'emplacement actuel mais pas loin. Petite mairie traditionnelle d'un village. Au rez de chaussée, une entrée où se trouvait une grande table pour consulter le cadastre, et ensuite une porte qui donnait sur l'accueil. A l'étage la salle du conseil municipal, le bureau du maire et la salle des archives.

A l'accueil donc, un jeune homme  belle chevelure blonde bouclée et moustache, répond à vos questions et vous guide dans vos formalités. Gérard, j'ai appris à le connaître, il était un vrai serviteur du service public. Il connaissait toutes les familles du village et nul besoin de voir le maire car souvent il vous réglait les problèmes de façon toujours très discrète mais dans le respect des règles. 

Mais Gérard, c'est aussi celui qui avec quelques amis, créa la MJC dans le local de l'ancien presbytère, tout au bout de la rue de la mairie près de la Viredonne. Il fut aussi avec René Cassan et Raymond Boyer un des premiers musiciens à créer la peña. Tout ce qui ce passait à Valergues l'intéressait et il s'impliquait toujours de façon désintéressée. 

Gérard fut secrétaire de mairie sous trois mandats de maires: Maurice Munsch, Jean Rieusset et Daniel Rieusset jusqu'à ce maudit jour d'été 96 où il mit fin à ses jours. 

Nous gardons, celles et ceux qui l'ont connu, le souvenir d'un homme gentil, dévoué pour tous, attentif à chacun, l'esprit du service public le guidait chaque jour. Sa disparition soudaine fut une grande perte pour le village.

En hommage à Gérard, le maire de l'époque Daniel Rieusset fit planter un olivier sur le rond-point qui porte son nom, puis fut créée la journée Gérard Royer destinée au respect de l'environnement et particulièrement de notre garrigue.

Dimanche 15 mai lorsque vous participerez à la journée Gérard Royer. Ayez une pensée pour ce Valerguois discret et efficace qui aimait les gens par dessus tout.

Eloi Martinez

 

Gérard Royer un homme dévoué au service public qui avait Valergues au Cœur
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
bel article en hommage à notre Gerard valerguois qui reste dans nos coeurs par son devouement immense et sa gentillesse à toute épreuve merci Eloi
Répondre