Grève du personnel de l'Incinérateur OCREAL à Lunel Viel

Publié le

Les salarié(e)s d'OCREAL sont en grève depuis ce matin pour les salaires et la reconnaissance de l'ancienneté (photos Eloi Martinez)

Les salarié(e)s d'OCREAL sont en grève depuis ce matin pour les salaires et la reconnaissance de l'ancienneté (photos Eloi Martinez)

La totalité du personnel (excepté l'encadrement) de l'incinérateur OCREAL de Lunel-Viel est en grève reconductible depuis le 20 avril à 0h00 suite aux négociations en cours dans le cadre de la NAO (Négociation Annuelle Obligatoire) qui n'ont pas abouti. Les salarié(e)s réclament que l'on revalorise leurs salaires et la prise en compte de l'ancienneté en s'alignant sur la grille de la convention collective de la métallurgie. Compte tenu de l'inflation et l'augmentation importante actuellement du coût de la vie ils considèrent que cela devient urgent. Nous faisons parti de ceux qui ont été en première ligne pendant la pandémie dit le personnel d'OCREAL qui se sent laissé pour compte.

Christophe Bétis délégué syndical CFDT et représentant du personnel explique: "la direction a rejeté en bloc les revendications , nous avons donc mis un préavis de grève il y a cinq jours pour ouvrir la négociation, il y a rien eu depuis, le préavis étant échu nous nous sommes mis en grève. il y a un autre site plus gros que nous: Novalie à Vedène qui est aussi en grève qui traite aussi les déchets hospitaliers" (OCREAL et NOVALIE sont deux entreprises du même groupe SUEZ n.d.l.r.).

Les grévistes très déterminés se sont installés sur un terrain d'OCREAL à proximité du Rond-Point et près de l'usine. 

Eloi Martinez

Publié dans Social, Lunel Viel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article