Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association des parents d'élèves 

 

 

 

Jean-Pierre Cancé, albigeois, retraité de La Poste et nouveau valerguois, fait parti de ces quelques passionnés du jardinage et du potager qui partagent cette passion dans une association "L'Hort de Sainte Agathe". Un beau terrain tout au bout de la plaine des sports de Valergues où plusieurs parcelles produisent grâce au savoir-faire de valerguois qui aiment la terre, la nature, et tout ce qu'elle peut apporter à l'homme comme plaisir et comme nourriture. Là, des tomates et des courgettes, ici des courges et des betteraves ou encore des épinards et des artichauts.. et tant d'autres légumes connus et moins connus.

Jean-Pierre nous montre les pieds des Pastels sur sa parcelle

Les pastels en fleur ressemblent un peu au colza, les abeilles sont nombreuses à venir y butiner quand c'est la saison (photo archives DR)

Dans ce petit paradis, où les jardinier ne voient pas le temps passer, il en est un que j'ai rencontré le jour des "portes ouvertes" où l'association présente ses jardins: Jean-Pierre Cancé. Ce retraité a la passion de la terre depuis tout jeune étant issu d'une famille d'agriculteurs. Il cultive entre autres légumes une plante dont il est fier: "Le Pastel", peu connue elle mérite que l'on s'attarde sur les explications de Jean-Pierre 

Le JDV: quand on parle de pastel en peinture ça vient de cette plante?

Jean-Pierre Cancé:

Le Pastel est une plante qui est très ancienne, dans l'antiquité elle existait déjà. C'est une plante qui a servi à teindre dans les châteaux les toiles, des tentures... La couleur pastel ce n'est pas la même chose, là c'est un bleu qui tient. C'est donc une plante très ancienne qui avant d'arriver en France existait en Grèce. Ce sont des graines utilisées pour la teinture, une plante tinctoriale, c'est pour teindre et c'est alimentaire pour les animaux. Dans ma région on leur donnait les feuilles ils adorent ça. C'est aussi une plante médicinale, aujourd'hui elle est relancée pour les produits cosmétiques bien qu'elle soit moins cultivée qu'à une époque.

Le JDV: Mais vous vous les cultivez pourquoi les pastels?

Jean-Pierre Cancé:

C'est pour le plaisir, je suis Tarnais et je m'intéresse à tout ce qui se cultivait dans le temps. J'ai trouvé des graines et je me suis dit je vais les semer. Je suis content aujourd'hui d'avoir ces pieds, car quand il y a les fleurs jaunes il y a beaucoup d'abeilles qui viennent. C'est une plante qui est  très mellifère et comme ici dans les jardins partagés il y a des ruches quand il y les fleurs il y a plein d'abeilles. Donc aujourd'hui je les ai pour les abeilles, même si au départ ce n'était pas le cas. C'est un petit coup de cœur d'avoir ces plantes et qui soient utiles pour les abeilles.

Le JDV: Pour vous le jardinage c'est une passion depuis des années je suppose?

Jean-Pierre Cancé:

Oui, je suis né à la ferme, j'avais un oncle qui vivait chez nous, mon père s'occupait des animaux le soir et mon oncle allait au jardin, nous avions la Lauze à côté, une rivière et son sable, alors ça poussait, ça poussait... Des légume, d'énormes poireaux... Tout poussait. J'ai toujours été attiré par le jardin, j'allais toujours  vers mon oncle qui jardinait

Le JDV: ici à l'Hort de Sainte Agathe vous y passez combien de temps dans la semaine?

Jean-Pierre Cancé:

A certaines périodes au printemps j'y viens tous les jours. Des fois je dis, je m'en vais j'en ai pour une heure et je reviens au bout de deux heures. Ca ne veut pas dire que je jardine pendant deux heures, ça veut dire aussi que j'ai rencontré quelqu'un et que j'ai discuté. Ici c'est un lieu de partage et de convivialité. Nous sommes très attachés à la convivialité, alors quand il y a des petits conflits on essaye toujours de les régler. Quand on fait un nettoyage, on apporte des fois le repas et on mange ensemble.

Propos recueillis par Eloi Martinez

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article