Beaucoup de monde et forte émotion aux obsèques d'André Rieusset

Publié le

 

De nombreux valerguois ont accompagné, hier lundi, André Rieusset en sa dernière demeure. L'émotion fut très forte lors de la messe, avec les paroles notamment de Jean-Luc son fils et des petits enfants d'André, ces derniers ont rappelé la gorge nouée par l'émotion le grand-père "invincible", celui qui se relevait toujours après un accident, et il en a eu, celui qui ouvrait le capot de sa tronçonneuse en marche ou encore celui qui un jour scia la branche sur laquelle il était assis... C'était aussi le papy qui aimait les taureaux, les repas de famille, le papy musicien. 

Jean-Luc rappela la vie d'André marié à Yvette en 1956, quatre enfants: Françoise, Brigitte, Anne et Jean-Luc, vont naître de cette union. "André et Yvette étaient des agriculteurs toujours à la pointe du progrès. La vie était paisible à la maison, nous étions heureux,  En 1984, la cadette Anne, nous quitte et en 1986 dans un tragique accident de voiture Yvette trouve la mort, André très grièvement blessé s'en est sorti. la vingtaine d'opérations qui a jalonné sa vie n'a pas altéré sa fougue de vie, son ardeur au travail, ses passions pour la danse et la musique et sa volonté en tous points. Il a accompagné au synthétiseur pendant plus de vingt ans la chorale de Valergues lors des messes dominicales. Il aimait rassembler autour d'une table ses copains et toute la famille, sept petits enfants et sept petits arrières enfants, il était le ciment de cette belle descendance..." puis Jean-Luc concluait "on ne t'oublieras pas, reposes en paix auprès des tiens".

Les nombreux valerguois qui étaient là, et ceux qui n'ont pu être présents, pour accompagner André Rieusset et soutenir sa famille, n'oublierons pas cet homme courageux qu'aucun accident n'arrêtait, un homme au caractère bien trempé, un homme aux multiples talents. Que la terre lui soit légère.

Eloi Martinez

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article