Un mois de novembre "très tendu" malgré le confinement avant une décrue

Publié le

Sur le pic de réanimation, c'est la troisième semaine de novembre, et ensuite on verra une décroissance assure l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique

Publié dans Coronavirus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fontaine lydie 02/11/2020 09:33

le gvtr devrait offrir une prime de retour à l'emploi pour les personnels de santé qui ont déserté leurs postes face au manquement de d'effectif et de moyens ,lits ,materiel etc ... et aussi réouvrir des lits et mieux payer les agents hospitaliers enfin mettre du fric dans le système public pour éviter une mort qui sinon s'annonce plus que certaine !!!