Fabrice Pecqueur, adjoint au maire de Valergues, est candidat aux élections sénatoriales aux côtés de Joseph Francis (UDI)

Publié le

Document électoral pour la campagne des sénatoriales

Document électoral pour la campagne des sénatoriales

Fabrice Pecqueur, 53 ans, adjoint au maire de Valergues, est engagé en politique depuis déjà pas mal de temps. Il est candidat aux élections sénatoriales qui auront lieu le 27 septembre prochain, sur la liste présentée par Joseph Francis  responsable départemental de l'UDI qui pour les besoins de sa campagne a quitté cette fonction au sein de son parti. Sa liste dite sans étiquette n'en reste pas moins à droite. L'adjoint au maire de Valergues l'a d'ailleurs rejoint sur la base de convergences politiques.

Après son passage au Centre National des Indépendants et Paysans (CNIP) parti militant pour l'union des droites, Fabrice Pecqueur jettera son dévolu sur Chasse Pêche Nature et Traditions (CNPT) devenu le Mouvement de la Ruralité (LMR) dont il est le président départemental. 

A Valergues, l'élu est bien connu, fidèle lieutenant du maire Jean-Louis Bouscarain, il espère bien un jour prendre le relais et s’asseoir dans le fauteuil du premier édile. 

Sa candidature aux élections sénatoriales n'est pas anodine, elle entre dans sa stratégie politique à Valergues. Le thème développé par Joseph Francis, la ruralité et être proche des maires, cadre bien pour Fabrice Pecqueur dont la présence sur cette liste lui confère une position au dessus de la "mêlée valerguoise" et une mise en lumière médiatique ce qui n'est pas pour lui déplaire.

L'homme se dit "animé d'une volonté de faire de la politique au sens noble du terme, avec probité, exemplarité, fidélité, loyauté eu service du monde rural, jamais mis en défaut sur ces valeurs là. Ces vertus au cœur de notre projet sont, comme nos racines, fortes et inaliénables...". 

Fixer un nouveau cap pour la France rurale qui "arbore fièrement notre identité", le candidat Pecqueur est aussi pourfendeur du parisianisme et de l'assiette végan subventionnée dit-il " dans la partie obscure par des chimistes américains (...) la ruralité devient quantité et qualité négligeables".

Les élections sénatoriales sont généralement assez méconnues du grand public, ainsi que le rôle du Sénat, la candidature d'un valerguois, en la personne de Fabrice Pecqueur, nous donne l'occasion d'évoquer cette campagne, le Journal de Valergues va donc suivre cette élection dans le département de l'Hérault et vous apporter les informations sur les enjeux de ce scrutin.

Les sénatoriales auront lieu le 27 septembre, ce sont des élections où ne peuvent voter que "les grands électeurs" un collège électoral formé d'élus*.

Eloi Martinez

 

* Les 348 sénateurs sont élus au suffrage universel indirect par environ 162 000 grands électeurs. Dans chaque département, les sénateurs sont élus par un collège électoral de grands électeurs formé d'élus de cette circonscription : députés et sénateurs, conseillers régionaux, conseillers départementaux, conseillers municipaux, élus à leur poste au suffrage universel*.

Un sénateur est élu pour un mandat de 6 ans.

Nous publions ci-dessous en format PDF l'intégralité de la profession de foi de Fabrice Pecqueur.

 

Fabrice Pecqueur, adjoint au maire de Valergues, est candidat aux élections sénatoriales aux côtés de Joseph Francis (UDI)

Publié dans Elections

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fabrice pecqueur 13/09/2020 16:06

Bonjour
Je viens d'apprendre que vous aviez écris un article sur ma candidature aux élections sénatoriales.
J'ai lu l'article et je souhaite vous apporter une précision.
J’ai démissionné du CNIP et provoqué une assemble général extraordinaire de la fédération de l Hérault quand le président national a proclamé qu'il était pour l'union des droites.
La fédération de l Hérault a été dissoute à l'unanimité et l'ensemble des adhérents présent ont démissionnés.
Le PV de l’assemblée extraordinaire et le vote prononçant la dissolution ont été envoyé à la préfecture de l’Hérault pour être enregistre.
Bien cordialement