Les nouveaux élu(e)s veulent être une "force de proposition"

Publié le

Rencontre avec quatre nouveaux élu(e)s qui n’entendent pas faire de la figuration

Rencontre avec quatre nouveaux élu(e)s qui n’entendent pas faire de la figuration

Ils sont quatre, ils étaient colistier(e)s sur la liste de Jean-Louis Suau "Avec vous pour Valergues". Ils sont aujourd'hui conseillers municipaux. Ils ont décidé de s'exprimer afin de remercier les électeurs, expliquer leurs positions et objectifs au sein du conseil municipal... Ils n'ont pu le faire avant compte tenu du contexte particulier de ces derniers mois. Le Journal de Valergues dans le cadre de sa mission citoyenne d'information leur ouvre aujourd'hui cet espace d'expression sous forme de table ronde.

Décryptage

Tout d'abord, il faut revenir au 15 mars, juste avant le confinement. L'élection donne vainqueur Jean-Louis Bouscarain, il emporte la majorité des sièges, sont élus dans l'opposition : Jean-Louis Suau, Malorie Noseda, Raouti Berrrokia et Armelle Ferry. 

Quelques jours plus tard on apprend, en allant sur le site internet de la mairie, la démission de Jean-Louis Suau, tête de liste, de Malorie Noseda , puis de France Ratji et de Lucien Guillot, ce qui permet de faire entrer au conseil, outre Armelle Ferry et Raouti Berrokia déjà élu(e)s: Cédric Charbonnel et Julien Nunez.

Un scénario globalement déjà prévu. Jean-Louis Suau voulait être maire, mais ne repartirait pas pour six ans dans l'opposition, si sa liste était battue. Stupéfaction pour beaucoup d'électeurs, mais côté liste pas de surprise, la question avait été évoquée et semble t-il acceptée si la situation se présentait. Jean-Louis Suau démissionnant au lendemain de l'élection,  il fallait bien assumer.

Après discussion entre colistiers, c'est Cédric Charbonnel et Julien Nunez, faisant part de leurs motivations, qui s'y collaient, rejoignant ainsi  Armelle Ferry et Raouti Berrokia déjà élu(e)s.

Rencontre donc avec ces quatre élu(e)s qui souhaitent, nous disent-ils, s'engager pour Valergues en adoptant une position originale et innovante. Et ils ont fait fort... Dès le premier conseil municipal, le 25 mai, ils décident de voter pour le maire et pour les adjoints pariant sur l'intelligence collective. Tous les élus l'ont-ils compris au sein de la majorité, l'avenir le dira. 

 

(Photos site de la Mairie de Valergues)

Entretien

En préambule à l'entretien, les quatre nouveaux élu(e)s ont souhaité remercier les électeurs "ceux qui ont voté pour notre liste mais aussi plus globalement tous ceux qui se sont déplacés pour aller voter" nous dit Armelle Ferry . Cédric Charbonnel précise d'ailleurs "nous avons vécu des élections atypiques jamais réalisées dans ce contexte, les électeurs qui se sont déplacés ont quand même pris un risque pour leur santé, nous, nous souhaitons fédérer et en démocratie c'est important d'avoir voté surtout dans ce contexte ". 

Qu'est-ce qui vous a amené à voter pour le maire et les adjoints le 25 mai lors du premier conseil municipal alors que vous étiez sur une liste opposée?

Cédric Charbonnel : "On s'est rencontré tout d'abord entre nous pour en discuter. Notre engagement est pour Valergues, nous avons voulu trancher et casser les codes, changer la façon de voir l'opposition, nous avons donc décidé de voter pour monsieur le maire et les adjoints, nous voulions envoyer un signal fort. nous souhaitons être considérés comme des élus de proposition et non d'opposition, nous sommes partis dans cet état d'esprit, on a donc envoyé ce message qui je pense a été apprécié de la part de monsieur le maire"

Donc vous ne serez pas dans l'opposition?

Armelle Ferry : "oui, mais dans une opposition constructive" 

Raouti Berrokia : "pour nous il est hors de question de diviser le village en deux,on veut unifier le village avec une autre philosophie que nous allons tenter de mettre en place" 

Cédric Charbonnel : "il ne s'agit pas d'une stratégie c'est plutôt une philosophie d'action, on va essayer de faire quelque chose, on a ouvert une porte et nous sommes prêts à nous s'investir

Julien Nunez : "il y a dans notre programme des propositions importantes et réalisables à moindre coût, moi, être assis au conseil municipal une fois pas mois pendant  six ans ça ne m’intéresse pas, on veut vraiment s'investir".

Donc, vous allez intégrer des commissions municipales?

Cédric Charbonnel "oui d'autant que suite à notre position monsieur le maire nous a dit qu'il nous invitait à nous investir dans les commissions, et effectivement nous avons sollicité d'être dans trois commissions chacun. La question des commissions sera à l'ordre du jour du prochain conseil municipal le 1er juillet"

Dans l'attente de ce conseil municipal, les demandes des quatre élu(e)s déjà transmises en mairie sont donc les suivantes

Julien Nunez: festivités, sport et sécurité; Armelle Ferry: environnement, CCAS, agriculture; Cédric Charbonnel : finances, urbanisme et sécurité; Raouti Berrokia: jeunesse, enfance, éducation. 

Le groupe est confiant, Julien Nunez estime que "le geste fort que nous avons fait en  votant en faveur du maire est un pas en avant, il faut qu'il y ait un échange" et Cédric Charbonnel renchérit "nous on veut discuter dans les commissions de projets qui sont bons pour le village, si notre avis est entendu tant mieux".

Quels sont vos objectifs pour les six ans?

Cédric Charbonnel : "notre programme comportait pas mal de projets, certains peuvent être repris, il y aussi l'application "My Valergues" qui peut-être très utile pour les habitants, c'est une proposition que la liste du maire portait également. Ça peut aider à dynamiser.  Ce qui concerne le numérique intéresse beaucoup les jeunes, mais aujourd'hui tout le monde s'y met. C'est quelque chose qui ne va pas coûter très cher. Autre proposition: la végétalisation de la cour de l'école, c'est faisable nous avons travaillé sur ce projet, c'est quasiment subventionnable à 70%"

Armelle Ferry: "nous nous inscrivons pour des projets innovants pour la biodiversité, nous avons là aussi des propositions à moindres coûts.  Il faut dire qu'il y a plein d'idées qui se sont recoupées dans les deux programmes,  donc autant les mutualiser" ".

Raouti Berrokia :  "notre programme est axée sur l’environnement, nous voulons rendre le village beau avec  une riche vie associative et culturelle, retrouver un village comme il était il y a quelques années sur le plan de la convivialité, les gens aujourd'hui se connaissent de moins en moins". 

Cédric Charbonnel : "il faut y veiller car de plus avec les nouveaux lotissements beaucoup de nouveaux habitants vont arriver" 

Prochaine étape décisive pour les quatre élu(e)s, la mise place des commissions au cours du conseil municipal du 1er juillet. Cette réunion donnera certainement le ton pour les six années à venir. 

Propos recueillis par Eloi Martinez

Publié dans Municipales 2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

fontaine 24/06/2020 09:24

rien de bien révolutionnaire et le projet du stade ??? et la ceinture verte du village ??à voir si les traitements des cultures agricoles se feront à la distance règlementaire !!!