Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association des parents d'élèves 

 

 

https://www.facebook.com/groups/218225162755053/?ref=bookmarks

La page facebook créée par Martial "Valergues confiné", est devenue un lien entre habitants de notre village. Aujourd'hui 300 d'entre eux ont rejoint la page pour échanger informations, services, pour demander de l'aide...  dans le cadre d'un confinement jamais connu dans notre histoire contemporaine. Tout d'abord merci à Martial pour son initiative, je ne le connais pas, mais sa réaction en mettant en place cette page facebook a été immédiatement utile à tous et appréciée.

Là on s'informe des livraisons possibles par nos producteurs locaux, là aussi on demande masques et combinaisons pour le personnel hospitalier, ici aussi on propose des cartouches pour imprimantes ou on interroge pour savoir si le ramassage des encombrants va se faire... toujours quelqu'un pour répondre et essayer d'apporter une solution. Le tout dans le respect de ce que souhaite l'administrateur de la page qui prévient: il n'y a pas a place ici pour de la politique ou pour de la publicité.

Le journal de Valergues, qui pour sa part essaie au quotidien de donner le maximum d'infos sur la situation,  salue ce lien créé simplement par un valerguois qui souhaite être utile à son village dans la période difficile que nous traversons.

A Valergues, au sortir de cette crise, comme ailleurs aussi, rien ne sera plus comme avant. Des gens ne se connaissaient pas, aujourd'hui ils ont découvert pour certains qu'ils avaient des voisins et peut-être potentiellement des amis à l'autre bout du village.

Loin de l'individualisme et du repli sur soi, le confinement révèle les potentialités de l'humanité, la vraie, celle qui est désintéressée et qui retrouve les valeurs fondamentales de solidarité et de fraternité qui ne devraient jamais nous quitter. C'est porteur d'avenir et d'espoir. Prenez soin de vous et des vôtres.

Eloi Martinez

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article