Selon le directeur de Novartis, L’hydroxychloroquine est « le plus grand espoir »

Publié le

Des essais sont en cours pour savoir si l’hydroxychloroquine peut être utilisée pour combattre le Covid-19. (Photo d’illustration) | REUTERS

Des essais sont en cours pour savoir si l’hydroxychloroquine peut être utilisée pour combattre le Covid-19. (Photo d’illustration) | REUTERS

Le Directeur général de Novartis, dont la division de médicaments génériques Sandoz fabrique ce médicament, estime que l’hydroxychloroquine est le plus grand espoir contre le coronavirus.
Des essais en cours

Novartis, dont la division de médicaments génériques Sandoz fabrique ce médicament aujourd’hui prescrit contre le paludisme, le lupus ou l’arthrite, s’est engagé à donner 130 millions de doses si les nombreux essais cliniques en cours confirment l’efficacité de ce traitement contre le Covid-19, la pneumonie virale provoquée par le coronavirus SARS-CoV-2 apparu en Chine en décembre dernier.

Les études précliniques chez l’animal ainsi que les premières données des essais cliniques montrent que l’hydroxychloroquine tue le coronavirus, déclare Vas Narasimhan au SonntagsZeitung. Nous travaillons avec les hôpitaux suisses sur de possibles protocoles de traitement pour l’utilisation clinique de ce médicament, mais il est trop tôt pour affirmer quoi que ce soit de définitif.

Novartis, ajoute-t-il, est en demande d’ingrédients actifs afin de fabriquer davantage de doses au cas où les essais cliniques seraient concluants. Trois autres médicaments produits par le laboratoire suisse – Jakavi contre le cancer, Gilenya contre la sclérose en plaques et Ilaris contre la fièvre – sont également étudiés pour leurs effets contre le Covid-19, précise le DG de Novartis. Tous les groupes pharmaceutiques comme Sanofi, Bayer, Teva ou Roche testent actuellement certains de leurs produits contre le coronavirus.

(article de Ouest France 29 mars 2020)

Publié dans Coronavirus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article