Le conseil municipal de Valergues soutient la filière vin et la Fédération des manadiers

Publié le

Le conseil municipal qui s'est réuni mercredi 26 février 2020 a voté à l'unanimité une motion de soutien à la filière vin et un vœu de soutien à la Fédération des Manadiers (voir ci-dessous)

Motion de soutien à la filière vin et à la filière eau de vie - vin

Considérant la décision de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) d’autoriser les USA à prendre des mesures de rétorsions commerciales dans l’affaire des subventions illégales accordées au groupe Airbus, notamment par la France ; Considérant la décision des USA de taxer les vins tranquilles français à hauteur de 25% de leur valeur ; Considérant que cette décision est inique car la filière vin est étrangère au conflit de l’aéronautique et est donc une victime collatérale ; Considérant les menaces des USA de soumettre à brève échéance l’ensemble des vins, vins mousseux et eaux-de-vie de vin français importés sur leur territoire à des droits allant jusqu’à 100% de leur valeur ; Considérant que ces décisions anéantiraient la position des vins français sur ce marché et auraient des répercussions économiques désastreuses et sans précédent à court et long terme pour nos territoires ; Considérant que la filière vin et eaux-de-vie de vin permet de diminuer le déficit commercial de la France de plus de 10 milliards, qu’elle représente ainsi le second poste excédentaire de la balance commerciale après l’aéronautique ; Considérant que ce score à l’export est réalisé par près de 6 000 entreprises ; que cela bénéficie directement et indirectement à 80 000 exploitations viticoles qui dynamisent les territoires concernés en faisant travailler leurs fournisseurs et l’ensemble des commerçants et artisans qui y sont installés ; En conséquence, les élus du Conseil Municipal demandent à Monsieur le président de la République Française de :  de faire tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher la catastrophe économique qui s’annonce et qui serait la conséquence de décisions nationales et notamment de réfléchir à une suspension provisoire de la taxe dite « GAFA » en vue de trouver un compromis à l’OCDE ; de reconnaitre à la filière vin le statut de victime dans le conflit AIRBUS et en conséquence de mettre en place un mécanisme simple et efficace d’indemnisation des entreprises et exploitations de la filière vins touchées par les représailles américaines.

Vœu soutien à la Fédération des Manadiers

(face à augmentation primes assurances)

Valergues, terre de traditions et de cultures taurines, ne peut être que touché par l’émotion qu’a suscité l’annonce de l’augmentation des primes d’assurance à l’encontre des manadiers. Ces derniers sont pointés comme seuls responsables des accidents lors de manifestations taurines. Cette décision, si elle était appliquée, porterait un coup fatal à l’activité des manadiers et déstabiliserait tout l’écosystème et toute l’économie gravitant autour du taureau. Car, au-delà, c’est le spectacle, l’élevage, l’enseignement, la tradition et la biodiversité qui seront également touchés. Les manifestations taurines se déroulant dans les rues de notre village (encierro, abrivado, bandido) ou sur les sites des manades (ferrades et manifestations taurines) sont des événements festifs traditionnels qui mettent en avant le taureau et le cheval de Camargue. Trophée annuel venant récompenser les manades locales est organisé par l’Agglomération. Ces moments de convivialité intergénérationnels sont une tradition qui mobilise de nombreux acteurs locaux (mairies, comités de fêtes, jeunes aficionados...) et qui s’appuie sur le savoir-faire des éleveurs de taureaux. Ceux-ci représentent un secteur économique d’importance pour notre territoire. Nous, élus de Valergues, qui faisons confiance comme d’autres communes depuis plus de 40 ans à Groupama, nous nous devons de soutenir chaque maillon de cette chaine. Aujourd’hui il s’agit des manadiers. Le soutien des collectivités et les gages donnés par la fédération des manadiers pour maitriser le bon déroulement des manifestations sont des signaux qui doivent être entendus. Après avoir entendu l'exposé de Monsieur le maire, le conseil, soutient la Fédération des manadiers, et les manadiers, face à l’augmentation des primes d’assurances, et la résiliation de certains contrats d’assurances.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article