Extrait d'une interview de Daniel Villanova dans Midi Libre ce 24 mars

Publié le

Extrait d'une interview de Daniel Villanova dans Midi Libre ce 24 mars

Interview de Daniel Villanova ce 24 mars à retrouver dans Midi Libre. Extrait:

"On entend aujourd'hui de nombreuses personnes expliquer que "rien ne sera plus jamais comme avant". Que pensez-vous de cette prise de position ? Pensez-vous que cela soit réalisable ?

Que rien ne sera plus comme avant, au-delà de la Lapalissade, ça me semble évident. Il y aura, du moins je le souhaite, un avant et un après Covid-19. Comme il y a eu un avant et un après le fascisme. Je pense qu’on va devoir obliger l’oligarchie et les politicards qui la servent actuellement, à restituer le pouvoir qu’ils ont confisqué aux peuples par diverses tromperies et que ces derniers vont prendre conscience que la voie du capitalisme est une impasse, ou un coupe-gorge, et qu’ils vont exiger l’avènement d’une République Sociale dans laquelle la santé ne sera plus une marchandise, les hôpitaux publics des entreprises, de même que l’école, l’Université, la recherche, et tout le reste. Il faudra resocialiser l’humain dans tous les domaines, revenir forcément sur toutes les privatisations, reconstruire le service public, et surtout tenir éloigné du pouvoir toutes les forces (Finance, personnel politique carriériste, entre autres) qui nous ont menés dans le mur. Immense tâche, mais exaltante, aussi, non ? Réalisable ? Et pourquoi serait-ce irréalisable ? Ça n’est qu’une question de rapport de force.
Les libéraux et leurs amis financiers vont se retrouver dans la même situation que le grand patronat français à la Libération, tellement compromis avec le système mis en échec, qu’ils n’auront plus leur mot à dire dans les nouvelles orientations que va prendre le monde. Enfin... Puisqu'on est confinés, on peut rêver, non ?"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article