Petite histoire des élections municipales depuis 1983 (3)

Publié le

 

1995 - 2001 le mandat contrasté de Daniel Rieusset

Ce mandat ne fut pas plus calme que le précédent car au combat que je menais en tant qu’élu et citoyen contre le tracé TGV venait s’ajouter le projet de construction de l’usine d’incinération qui donna pas mal de fil à retordre à Daniel Rieusset qui proposa fin 1997 l’installation d’une plateforme de traitements des mâchefers (déchets ultimes de l'incinération) à Valergues.

Comprenant la difficulté pour un maire d'imposer un tel projet il proposa un référendum qu’il devait perdre début 1998 (66% non 33% oui), l’engagement citoyen de nombreux valerguois empêcha l’installation de cette plateforme.

Un des nombreux rassemblements devant l'usine d'incinération (photo archives EM)

Daniel Rieusset perdait donc le référendum pour l'implantation d'une plateforme de mâchefers à Valergues. Nous pouvons lui reconnaître le mérite de l'avoir organisé, et donc d'avoir fait fonctionner la démocratie locale, ce en quoi bien qu'adversaire je reconnaissais volontiers cet état de fait.

Il est un autre événement qui aura marqué le mandat de Daniel Rieusset, c'est la réalisation de la salle des rencontres place Auguste Renoir. C'est un projet que j'ai dès le début soutenu tant il paraissait indispensable de créer un lieu de rencontre pour les valerguois pour que ce village ne devienne pas un village dortoir.

Certes la vie associative était bien là et très riche, mais il manquait ce lieu où nouveaux, anciens, jeunes et moins jeunes, pouvaient se retrouver et échanger, dialoguer, se connaître... Bref un petit temple de la convivialité.

La salle des rencontres vit le jour en 1998 et vécue de belles années avec à la clé la création d'un ou deux emplois municipaux, puisque cette salle à l'époque était entièrement municipale. On y servait du café mais aussi bière et vins. Un ordinateur avec internet était en libre service pour les valerguois et un conseil d'exploitation ouvert à des membres non élus au conseil municipal organisait des événements et des soirées à thème.

Je dois reconnaître que ce fut la réalisation la plus intelligente de ce mandat.

En 2001, alors que Daniel Rieusset venait de remettre les clés de la Mairie à Jean-Louis Bouscarain le nouveau maire évoquant des raisons financières  décidait de céder la salle des rencontres à un privé moyennant un loyer.

Comme à l'ancienne salle des rencontres, le bar le Petit Valerguois (à son ancien emplacement) gardait l'esprit des après-midi ou soirées à thème, ici j'animais "les mardis du Petit Valerguois" sur des thème différents, ce jour là nous avions comme invités nos amis Pierre Sauguet et Jean Rieusset qui nous contaient l'histoire de Valergues 

La salle fut reprise par une famille qui avait à cœur de garder l'idée d'origine de lieu de rencontre convivial pour le village, aujourd'hui le Petit Valerguois est devenu un lieu très prisé et apprécié de beaucoup de valerguois.

En 2001 le nouveau Maire envisage de vendre l'ancienne mairie pour permettre d'améliorer la trésorerie et donc de projeter une nouvelle mairie.

Là encore Jean-Louis Bouscarain ne suivra pas Daniel Rieusset à qui il doit son poste. Daniel Rieusset avait réservé lors de son mandat des terrains pour une nouvelle mairie à l'emplacement où se trouve aujourd'hui la nouvelle salle polyvalente.

Le Maire, lui, préférait bâtir la nouvelle mairie en lieu et place de l'ancienne salle des fête place de l'Horloge. pas le meilleur choix du point de vue de l'accessibilité.

Eloi Martinez

A suivre la période 2001 - 2008

Publié dans Histoire locale, Elections

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ludo L 15/02/2020 23:17

Pour ceux qui souhaitent voir à quoi ressemblait la salle des rencontres, voici le lien du reportage fait par TF1 :) : https://www.youtube.com/watch?v=YLfw_63dm_8