Les manadiers à pied d'oeuvre pour défendre patrimoine, culture et économie

Publié le

Les manadiers à pied d'oeuvre pour défendre patrimoine, culture et économie

Réunion publique organisée par la Fédération des Manadiers hier soir à Fourques (Gard).

Merci à Adrien Dubs, du comité Lou Seden de Valergues, qui était présent à cette réunion de nous transmettre ce petit résumé (ci-dessous) et les photos, qui permettent de mieux comprendre les raisons de la colère et le bien-fondé d'un combat, qui doit être mené par toutes les forces vives de notre région empreinte des traditions et de la culture camarguaise. Il y va de notre patrimoine, de notre culture et de toute une économie.

Les grandes lignes qui se dégagent de cette réunion en terme de propositions ou de constats:

  • Mise en place d'une cellule juridique
  • Aujourd'hui, plus un assureur ne veut assurer un manadier
  • Les traditions génèrent environ 40 millions d'euros en revenus indirects
  • Mise en place d'un "label qualité" pour les manades le méritant en faisant des efforts contre les accidents
  • Limiter le temps de travail d'un taureau
  • Certaines manades sont black listées auprès des assurances
  • Le mot "Tradition" est important dans le droit et encore plus le terme de "tradition locale ininterrompue"

Au cours de cette réunion il a été aussi évoqué la mise en place dans le futur d'une charte pour les manadiers organisateurs, l'objectif étant aussi de responsabiliser les spectateurs qui acceptent le risque une fois informés de ceux-ci. Une annonce doit être fête avant chaque manifestation.

Les intervenants pensent aussi qu'il s'agit de montrer le bien être de l'animal pour repartir à la conquête de l'opinion publique, montrer aussi tout ce qui tourne autour de la biodiversité.

Enfin concernant certaines attaques, il a été souligné que Greenpeace, par exemple, n'a jamais attaqué les tauromachies, car cette organisation très présente pour la défense des ressources et de la planète a bien compris l'intérêt des élevages de taureaux pour la biodiversité.

D'autres points on été évoqués : conserver le cœur de la tradition et des manades, la création d'un collège gardians amateurs,préserver et fédérer les gardians ensemble puis concernant le bistournage et la manade Raynaud aucune plainte officielle n'a été reçue par celle-ci.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article