Le credo de J.L. Suau: "démocratie participative"

Publié le

Jean-Louis Suau affirme vouloir consulter la population sur les grands projets, la liste présentera prochainement son programme avce neuf axes forts pour les cent premiers jours de mandat

Jean-Louis Suau affirme vouloir consulter la population sur les grands projets, la liste présentera prochainement son programme avce neuf axes forts pour les cent premiers jours de mandat

Extraits de l’intervention de Jean-Louis Suau lors de la présentation de sa liste le samedi 25 janvier.

"Je siège au conseil municipal depuis six ans et c’était un secret de polichinelle, tout le monde savait que j’allais me présenter. J’ai quand même réfléchi, car quand vous allez chercher des gens pour partir dans cette aventure, c’est un engagement.

On donne beaucoup de soi et convaincre les gens ce n'est pas très facile. Tout le monde a des choses à faire c’est normal, moi je suis retraité, je peux donner tout mon temps pour la commune, les gens qui sont sur la liste sont aussi des gens qui travaillent, comme aussi dans l’équipe actuelle et c’est pas facile (…) aujourd’hui la liste est complète, vous allez bien sûr la découvrir (…) Ce mandat sera dans l’esprit d’ouverture et de démocratie participative, ce ne sont pas des mots lancés en l’air, ce n'est pas la panacée de Jean-Louis Suau, ce n'est pas la panacée de qui que ce soit, c’est une philosophie la démocratie participative, c’est un acte fort de ma candidature et tous mes colistiers y ont adhéré, nous allons consulter la population.

Nous n’allons pas prendre les décisions à trois ou quatre, sans concertation, avec les autres élus qui arrivent au conseil municipal et qui votent comme un seul homme sans savoir même pourquoi ils votent.

Ça marchait à une certaine époque, maintenant ça n’est plus d’actualité, nous, il y aura une consultation de la population (…) Vous avez reçu dans vos boîtes aux lettres un flyer qui vous demandait votre avis sur trois grands axes : l’environnement qui est un acte extrêmement fort dans notre mandat, l’urbanisme et la vie du village on a reçu plus de 200 réponses, on ne pensait pas que les gens pouvaient s’intéresser autant à la vie du village, et franchement on vraiment très content. Bien sûr, ces avis recoupaient souvent ce que nous avions prévu, à part trois éléments importants que nous avons retenus pour notre village. Aujourd’hui, nous ne sommes pas là pour vous dévoiler le programme qui est en cours de finalisation, on va vous sortir un programme avec un travail exceptionnel fait par mes colistiers, ça fait quatre mois qu’on y travaille dessus, on se réunit toutes semaines (…) nous cherchons le consensus, nous cherchons à donner du crédit à ce que nous allons proposer aux gens

On va laisser passer la fête tranquillement et après on reviendra au choses sérieuses.

Dans ce programme, on a décidé que les cent premiers jours de notre mandat il y aurait neuf axes forts : trois dans l’environnement, trois dans l’urbanisme, trois dans la vie du village. pendant ces cent premiers jours, nous vous consulterons sur les projets que nous voulons réaliser dans ce mandat.

C’est notre ouverture, nous allons nous tourner vers vous et attendre votre avis pour savoir si vous êtes vraiment d’accord, mais nous sommes là aussi pour décider et prendre des décisions pour vous, sinon pourquoi des élections, mais après quand on engage les finances de la commune sur des montants conséquents, il est important de consulter la population.

Vous avez vu, j’ai pris position pour le futur deuxième stade, pour moi ce n'est pas cohérent, on ne dit pas qu’on est contre le deuxième stade, le sport c’est la vie mais on considère que ça n’est pas une priorité (…)

Avant de laisser parler les représentants de trois commissions (Environnement, Urbanisme, Vie du village), Jean-Louis Suau souhaitait mettre les choses au point concernant la Métropole de Montpellier et le Pays de l’Or

« Il y a six ans c’était déjà le cas et ça recommence, on menace les gens en expliquant : si Jean-Louis Suau est élu maire de Valergues, il va faire sortir Valergues de l’agglo du Pays de l’Or, c’est insupportable, ça fait des années que j’ai quitté Montpellier, je n’y ait plus d’attaches, je n’ai plus d’amis (…) ici j’ai rencontré ce qui est devenu ma famille, j’ai rencontré des amis, j’ai rencontré des copains, j’ai rencontré les fêtes de mon village avec ses coutumes et ses traditions, j’ai rencontré des associations incroyables et je suis en admiration, comme un enfant devant un paquet de chamallows sur le bénévolat. Le bénévolat, c’est le ciment d’un village. Je suis tombé amoureux de cette commune. Quel intérêt j’aurai à sortir Valergues du pays de l’Or, qu’on arrête de brandir cette menace… »

Compte rendu Eloi Martinez

 

Publié dans Municipales 2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article