Chronique des municipales (10)

Publié le

Démocratie participative...

                          n'en restons pas au mots

Il y a deux mois, le 17 novembre 2019, j'écrivais notamment dans une de mes chroniques: 

Extrait

Deux mois après, il n'est jamais tard pour bien faire, Jean-Louis Suau qui sait puiser ailleurs les bonnes idées diffuse un nouveau courrier aux valerguois.e.s. Extrait:

 

J'entends déjà certain.e.s me rétorquer "non mais, pour qui il se prend celui là! il n'a pas le monopole des bonnes idées! " Non bien sûr, j'ai juste la volonté citoyenne et l'envie de voir se dérouler une campagne ouverte au débat et en effet où les habitant.e.s sont associés à l'élaboration des projets même si ce n'est qu'à la finalisation faute de mieux. Si la campagne s'engage dans ce chemin tant mieux. Si la démocratie participative ne reste pas un slogan et s'ancre dans la réalité valerguoise tant mieux.

Eloi Martinez

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Etant attaqué sur le fait que je sais « puiser ailleurs les bonnes idées », permettez-moi de préciser aux Valerguoises et Valerguois que, dans ma déclaration de candidature, j’abordais déjà le principe auquel je tiens de Démocratie Participative.<br /> Il n’aura échappé à personne que cette déclaration datait du 18 octobre 2019, soit 1 mois avant votre fameuse « chronique du 17 novembre 2019 ».<br /> Pour mémoire, 2 extraits du JDV du 3 novembre 2019 : « Le JDV se met donc au service d’une campagne municipale honnête et sans coups bas » …/… « Soyez assuré que j’y veillerai en toute objectivité évidemment ».<br /> Nul ne détient le monopole de la Démocratie Participative… Chacun jugera…