Macronique, ma chronique citoyenne: gouverner par le mensonge

Publié le

Macronique, ma chronique citoyenne: gouverner par le mensonge

Chaque semaine il se passe quelque chose. Il y avait, il y a de ça quelques années, un slogan qui clamait "il se passe toujours quelque chose aux Galeries Lafayettes" aujourd'hui on peut dire qu'il se passe toujours quelque chose pour discréditer le mouvement des gilets jaunes. je passe sur d'autres événements récents qui contribuent à mettre le feu aux poudres (si vous voyez ce que je veux dire...) pour en venir à celui du premier mai. 

Mais ils perdent les pédales les Macron-Castaner! Sans prendre le soin de vérifier quoi que ce soit on s'engouffre dans une info sujette à caution sans aucune précaution... a moins qu'ils en soient à l'origine?

Incroyable! maintenant ils s'en prennent aux hôpitaux! des participants à la manif auraient envahi les urgences de la Salpêtrière. Et tout le cercle médiatique lèche-cul (BFM et consorts) du gouvernement d'emboîter le pas et d'étayer avec force arguments une soi-disant agression démentie par le personnel soignant! 

Même pas se poser la question de savoir si ces manifestants ne cherchaient pas simplement à se protéger d'une agression policière.

Deux questions se posent et me viennent à l'esprit: le gouvernement serait-il tant aux abois qu'il en vienne à ce point à monter des coups aussi pourris et indignes? Les médias qui relaient ou qui sont à l'origine de ces grossiers mensonges emploient-ils des journalistes ou des collaborateurs (le mot n'est pas trop fort et peut s'employer dans ce cas dans ses deux significations) du service communication gouvernemental?

Mon père me disait en espagnol "las mentiras tienen las patas cortas" ce qui veut dire littéralement "les mensonges ont de courtes pattes" autrement dit ils seront vite rattrapés et découverts.

Bon gilets jaunes! et à bientôt pour ma prochaine Macronique.

Eloi Martinez

 

Publié dans Macronique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article