Le conseil municipal doit-il voter une subvention pour Notre Dame de Paris?

Publié le

photo afp

photo afp

Pourquoi voter une subvention de 300 euros pour Notre dame de Paris alors que ce n'est pas nécessaire? Un milliard déjà annoncé de dons pour 700 millions de travaux.

Le prochain conseil municipal de Valergues qui se tiendra le 15 mai prochain aura, à la demande du Maire, à se prononcer sur une subvention exceptionnelle au bénéfice de la restauration de Notre Dame de Paris. 

Ci-dessous le texte proposé au vote des conseillers.

"Notre-Dame de Paris en flammes, dans la nuit du 15 au 16 avril a touché au plus profond notre identité. Afin de s’inscrire dans une démarche de solidarité, Monsieur le Maire propose au conseil municipal d’allouer une subvention exceptionnelle à la Fondation du patrimoine, l’organisme chargé de la sauvegarde et de la valorisation du patrimoine français de 300 € (trois cents euros). Ces fonds seront affectés à la restauration de Notre-Dame.

Monsieur le Maire demande au conseil de valider cette subvention exceptionnelle de 300 €."

Commentaire:

Nous sommes tous attachés au patrimoine et avons été profondément choqués par l'incendie qui a détérioré une partie de la Cathédrale mais avant de voter cette somme, peu importante je le concède, ne faut-il pas s'interroger si cela est nécessaire. Car aujourd’hui nous savons que  le montant total des travaux prévus ne dépasserait pas 600 à 700 millions d'euros selon diverses estimations. Or les dons approcheraient le milliard d'euros: dons de grands mécènes, d'Etats, et d'un nombre considérable de particuliers. Du coup, ést-on certain que ces 300 euros iront à la restauration de la cathédrale? Sinon où ira cet argent? 

Par ailleurs vous dites que l'incendie "a touché au plus profond de notre identité", vous ne pouvez dans ce domaine ne parler que pour ceux qui effectivement le sont mais personnellement l'église ne correspond pas à mon identité. Je pense qu'il faut respecter les croyances de chacun et aussi l'athéisme et la laïcité.

Ne faites pas l'amalgame entre l'émotion légitime que suscite la destruction d'une partie de notre patrimoine auquel nous sommes tous attachés et l'église en tant qu'institution en laquelle se reconnaissent de nombreux citoyens mais pas tous...

Eloi Martinez

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article