Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

137 articles avec municipales 2020

Résultats des municipales lunellois et pays de l'Or

Publié le

source Midi Libre
source Midi Libre
source Midi Libre
source Midi Libre
source Midi Libre
source Midi Libre

source Midi Libre

Publié dans Elections, Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Les sondages dans les grandes villes à deux jours des municipales

Publié le

cliquez sur un ville pour avoir le sondage

Publié dans Elections, Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Les nouveaux élu(e)s veulent être une "force de proposition"

Publié le

Rencontre avec quatre nouveaux élu(e)s qui n’entendent pas faire de la figuration

Rencontre avec quatre nouveaux élu(e)s qui n’entendent pas faire de la figuration

Ils sont quatre, ils étaient colistier(e)s sur la liste de Jean-Louis Suau "Avec vous pour Valergues". Ils sont aujourd'hui conseillers municipaux. Ils ont décidé de s'exprimer afin de remercier les électeurs, expliquer leurs positions et objectifs au sein du conseil municipal... Ils n'ont pu le faire avant compte tenu du contexte particulier de ces derniers mois. Le Journal de Valergues dans le cadre de sa mission citoyenne d'information leur ouvre aujourd'hui cet espace d'expression sous forme de table ronde.

Décryptage

Tout d'abord, il faut revenir au 15 mars, juste avant le confinement. L'élection donne vainqueur Jean-Louis Bouscarain, il emporte la majorité des sièges, sont élus dans l'opposition : Jean-Louis Suau, Malorie Noseda, Raouti Berrrokia et Armelle Ferry. 

Quelques jours plus tard on apprend, en allant sur le site internet de la mairie, la démission de Jean-Louis Suau, tête de liste, de Malorie Noseda , puis de France Ratji et de Lucien Guillot, ce qui permet de faire entrer au conseil, outre Armelle Ferry et Raouti Berrokia déjà élu(e)s: Cédric Charbonnel et Julien Nunez.

Un scénario globalement déjà prévu. Jean-Louis Suau voulait être maire, mais ne repartirait pas pour six ans dans l'opposition, si sa liste était battue. Stupéfaction pour beaucoup d'électeurs, mais côté liste pas de surprise, la question avait été évoquée et semble t-il acceptée si la situation se présentait. Jean-Louis Suau démissionnant au lendemain de l'élection,  il fallait bien assumer.

Après discussion entre colistiers, c'est Cédric Charbonnel et Julien Nunez, faisant part de leurs motivations, qui s'y collaient, rejoignant ainsi  Armelle Ferry et Raouti Berrokia déjà élu(e)s.

Rencontre donc avec ces quatre élu(e)s qui souhaitent, nous disent-ils, s'engager pour Valergues en adoptant une position originale et innovante. Et ils ont fait fort... Dès le premier conseil municipal, le 25 mai, ils décident de voter pour le maire et pour les adjoints pariant sur l'intelligence collective. Tous les élus l'ont-ils compris au sein de la majorité, l'avenir le dira. 

 

(Photos site de la Mairie de Valergues)

Entretien

En préambule à l'entretien, les quatre nouveaux élu(e)s ont souhaité remercier les électeurs "ceux qui ont voté pour notre liste mais aussi plus globalement tous ceux qui se sont déplacés pour aller voter" nous dit Armelle Ferry . Cédric Charbonnel précise d'ailleurs "nous avons vécu des élections atypiques jamais réalisées dans ce contexte, les électeurs qui se sont déplacés ont quand même pris un risque pour leur santé, nous, nous souhaitons fédérer et en démocratie c'est important d'avoir voté surtout dans ce contexte ". 

Qu'est-ce qui vous a amené à voter pour le maire et les adjoints le 25 mai lors du premier conseil municipal alors que vous étiez sur une liste opposée?

Cédric Charbonnel : "On s'est rencontré tout d'abord entre nous pour en discuter. Notre engagement est pour Valergues, nous avons voulu trancher et casser les codes, changer la façon de voir l'opposition, nous avons donc décidé de voter pour monsieur le maire et les adjoints, nous voulions envoyer un signal fort. nous souhaitons être considérés comme des élus de proposition et non d'opposition, nous sommes partis dans cet état d'esprit, on a donc envoyé ce message qui je pense a été apprécié de la part de monsieur le maire"

Donc vous ne serez pas dans l'opposition?

Armelle Ferry : "oui, mais dans une opposition constructive" 

Raouti Berrokia : "pour nous il est hors de question de diviser le village en deux,on veut unifier le village avec une autre philosophie que nous allons tenter de mettre en place" 

Cédric Charbonnel : "il ne s'agit pas d'une stratégie c'est plutôt une philosophie d'action, on va essayer de faire quelque chose, on a ouvert une porte et nous sommes prêts à nous s'investir

Julien Nunez : "il y a dans notre programme des propositions importantes et réalisables à moindre coût, moi, être assis au conseil municipal une fois pas mois pendant  six ans ça ne m’intéresse pas, on veut vraiment s'investir".

Donc, vous allez intégrer des commissions municipales?

Cédric Charbonnel "oui d'autant que suite à notre position monsieur le maire nous a dit qu'il nous invitait à nous investir dans les commissions, et effectivement nous avons sollicité d'être dans trois commissions chacun. La question des commissions sera à l'ordre du jour du prochain conseil municipal le 1er juillet"

Dans l'attente de ce conseil municipal, les demandes des quatre élu(e)s déjà transmises en mairie sont donc les suivantes

Julien Nunez: festivités, sport et sécurité; Armelle Ferry: environnement, CCAS, agriculture; Cédric Charbonnel : finances, urbanisme et sécurité; Raouti Berrokia: jeunesse, enfance, éducation. 

Le groupe est confiant, Julien Nunez estime que "le geste fort que nous avons fait en  votant en faveur du maire est un pas en avant, il faut qu'il y ait un échange" et Cédric Charbonnel renchérit "nous on veut discuter dans les commissions de projets qui sont bons pour le village, si notre avis est entendu tant mieux".

Quels sont vos objectifs pour les six ans?

Cédric Charbonnel : "notre programme comportait pas mal de projets, certains peuvent être repris, il y aussi l'application "My Valergues" qui peut-être très utile pour les habitants, c'est une proposition que la liste du maire portait également. Ça peut aider à dynamiser.  Ce qui concerne le numérique intéresse beaucoup les jeunes, mais aujourd'hui tout le monde s'y met. C'est quelque chose qui ne va pas coûter très cher. Autre proposition: la végétalisation de la cour de l'école, c'est faisable nous avons travaillé sur ce projet, c'est quasiment subventionnable à 70%"

Armelle Ferry: "nous nous inscrivons pour des projets innovants pour la biodiversité, nous avons là aussi des propositions à moindres coûts.  Il faut dire qu'il y a plein d'idées qui se sont recoupées dans les deux programmes,  donc autant les mutualiser" ".

Raouti Berrokia :  "notre programme est axée sur l’environnement, nous voulons rendre le village beau avec  une riche vie associative et culturelle, retrouver un village comme il était il y a quelques années sur le plan de la convivialité, les gens aujourd'hui se connaissent de moins en moins". 

Cédric Charbonnel : "il faut y veiller car de plus avec les nouveaux lotissements beaucoup de nouveaux habitants vont arriver" 

Prochaine étape décisive pour les quatre élu(e)s, la mise place des commissions au cours du conseil municipal du 1er juillet. Cette réunion donnera certainement le ton pour les six années à venir. 

Propos recueillis par Eloi Martinez

Publié dans Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Table ronde avec quatre nouveaux élu(e)s, demain en exclusivité dans le JDV!

Publié le

Le Journal de Valergues a rencontré Armelle, Cédric, Julien et Routy, ils reviennent sur l'élection municipale, ils s'expliquent sur leur vote le 25 mai pour le maire et les adjoints et nous livrent leur conception du travail municipal dans le cadre d'une opposition constructive avec une philosophie d'action. A lire demain sur notre site.

Le Journal de Valergues a rencontré Armelle, Cédric, Julien et Routy, ils reviennent sur l'élection municipale, ils s'expliquent sur leur vote le 25 mai pour le maire et les adjoints et nous livrent leur conception du travail municipal dans le cadre d'une opposition constructive avec une philosophie d'action. A lire demain sur notre site.

Publié dans Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Municipales à Montpellier

Publié le

Partager cet article

Repost0

Elections: une quadrangulaire à Mauguio

Publié le

Publié dans Mauguio, Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Municipales à Montpellier : gestion des déchets et propreté, les propositions de Michaël Delafosse

Publié le

Partager cet article

Repost0

Lunel : Pierre Soujol se positionne pour une nouvelle coopération intercommunale

Publié le

Entretien exclusif

La campagne des municipales se déroulant dans un contexte très particulier, avec la crise sanitaire qui semble toucher à sa fin, les candidats aux municipales cherchent à s’adresser aux habitants pour développer leurs propositions sous d’autres formes. Par le biais non seulement de la presse, mais aussi celui des réseaux sociaux. Le Journal de Valergues (Le JDV), qui est souvent partagé sur ces réseaux et dont l’audience s’étend bien au-delà de notre village, a donc rencontré Pierre Soujol.

Un entretien sur un sujet qui concerne toutes les communes du secteur, notamment autour de Lunel et de Mauguio : la problématique de l’intercommunalité. Il évoque ici, l’éventuel passage de la Communauté du Pays de Lunel (CCPL) en Communauté d’agglomération, mais aussi le possible regroupement des intercommunalités du Pays de Lunel et du Pays de l’Or, ainsi que les passerelles qui pourraient se mettre en place avec la Métropole de Montpellier. Et actualité déconfinement oblige : comment la fête de Lunel « La Pescalune » va-t-elle pouvoir se tenir dans ce contexte ? Il affirme également son soutien aux manades en grande difficulté.

  • Pierre Soujol, ex premier adjoint de Claude Arnaud maire sortant de Lunel, a réalisé au premier tour des municipales, un score très proche du résultat de celui-ci. Avec le ralliement surprise de Jean-Pierre Berthet, Il est en position de l’emporter à l’issue du second tour, dans le cadre d’une triangulaire, le 28 juin. Au-delà de sa campagne très locale il ambitionne de modifier aussi avec l’appui des maires la donne intercommunale

C’est à Lunel, à la terrasse d’un café du centre que la discussion avec Pierre Soujol s’est engagée. L’Officier retraité de la gendarmerie connaît bien son sujet, il a siégé en préfecture à la Commission Départementale de Coopération Intercommunale (CDCI).

Il y a quelques temps, la Communauté de Communes du Pays de Lunel (CCPL) a demandé une étude, dans le but d’examiner les conditions qui pourraient satisfaire les maires, afin de passer en communauté d’agglomération. Chose possible désormais, puisque la CCPL viens de passer la barre des 50 000 habitants. Cette étude sera présentée aux futurs maires qui seront prochainement élus et y seront détaillés les avantages et les inconvénients de ce passage en agglomération. Pierre Soujol estime qu’Ils pourront ainsi se positionner en connaissance de cause et de préciser « pour ce qui me concerne,  je suis plutôt favorable pour ce passage en communauté d’agglomération. Cela va augmenter la capacité de développement du territoire, qui sera supérieure à ce qu’elle est aujourd’hui, tant sur le plan financier, que sur le plan des compétences».

Concernant le possible rapprochement avec le Pays de l’Or, il connaît la problématique car il a fait partie de la CDCI « nous étions un groupe de cinq, à réfléchir sur cette question avec le préfet ».

« il y a une logique à aller vers le Gard... »

Claude Arnaud s’était déjà positionné sur le sujet il y a quatre ans « pour ma part, j’étais tout à fait d’accord avec l’idée du maire sortant, d’essayer de faire une grande agglomération avec le Pays de l’Or parce que nous avons des bassins de vie communs, et que nous avons l’étang de l’Or qui nous réunit, il y a des flux naturels qui se font, et donc personnellement j’y suis favorable ». A l’époque le président de la l’agglomération du Pays de l’Or et maire de la Grande Motte, Stéphan Rossignol avait repoussé cette idée. Lui, il envisagerait davantage un rapprochement avec la communauté Terre de Camargue dont fait partie le Grau du Roi dans le Gard.

« Je sais que le maire de la Grande Motte lui, avait sa logique, je la comprends, la logique de littoral, en souhaitant plutôt un rapprochement avec Terre de Camargue. Il y a, dans ce cas, un accord à trouver entre deux départements, le Gard et l’Hérault. » Pierre Soujol pense que  s’imbrique aussi dans la réflexion la question de l’aéroport et énonce sa position « L’éventualité que Mauguio, commune où se situe l’aéroport, rejoigne la Métropole de Montpellier, pourrait justifier le passage au regroupement du Pays de l’Or et du Pays de Lunel, car une fois Mauguio Carnon et  Palavas partis, l’Agglomération du Pays de l’Or va se réduire. Il faudra bien lui trouver une destination.  Quel découpage ? Comment cela va se faire ? Ça ne dépend pas que de nous. Les maires du Pays de Lunel et du Pays de l'Or auront à y réfléchir, mais aujourd'hui c'est prématuré".

Concernant le regroupement avec certaines intercommunalités du Gard, Pierre Soujol y est aussi favorable « il y a une logique à aller vers le Gard, nous avons beaucoup de liens avec eux,  et ça se fait dans un cadre plus large avec le Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) afin de profiter du dispositif européen notamment le programme LEADER, il y a beaucoup de subventions à aller chercher dans le cadre d’un déploiement de l’organisation territoriale ».

« Nous allons grâce au passage en agglomération récupérer des compétences et d’autres leviers notamment financiers ...»

En attendant, si Pierre Soujol devient maire de Lunel et président de la CCPL, il assure vouloir changer certaines méthodes et fonctionnements, il considère que le président de la CCPL ainsi que le premier vice-président doivent être des maires, de plus il souhaite développer la concertation avec les maires, le passage en agglomération « passe par un consensus, dit-il, je pense sincèrement qu’il y aura consensus, il nous faudra peser les avantages. Nous allons grâce au passage en agglomération récupérer des compétences et d’autres leviers notamment financiers ». Co-construire avec les maires de l’intercommunalité, c’est l’idée globale du candidat « ça peut-être un changement profond dans le mode de fonctionnement et dans le mode de gouvernance ».

" Il y a ici un chômage structurel fort..."

Quels projets pour cette probable future communauté d’agglomération ? Avec un chômage autour de 20% à Lunel et dans tout le secteur, Pierre Soujol décline deux sujets importants, le premier qu’il juge majeur c’est le développement économique, le second c’est le tourisme. « Le développement économique c’est le sujet numéro un. il y a une zone à côté de Lunel-Viel sur le territoire de Lunel une zone d'activité qui va se développer, il y aussi celles qu'on va lancer: l'écoparc sur la route de Sommières  à la sortie nord de Lunel, et une troisième qui aujourd'hui est à l'abandon pour des raisons hydrauliques,  peut-être y reviendra t-on avec un format plus réduit.  Sur le plan de l'emploi, le développement économique est une question majeure. Il y a ici un chômage structurel très fort, un chômage de jeunes qui aujourd’hui n'ont aucune formation, aucune qualification. Il va falloir absolument que l'on amène de la formation: une formation spécialisée qui va porter sur les métiers aujourd'hui en tension sur notre territoire, notamment l'agriculture, le BTP, le numérique, en tout cas c'est la-dessus que l’on pourra ouvrir de l'emploi ».

"les touristes sont friands

de découvrir notre patrimoine..."

Le Musé Médard à Lunel un des joyaux du patrimoine (photo D.R.)

A propos du tourisme, deuxième sujet important ciblé par Pierre Soujol celui-ci pense qu'il y a un potentiel en devenir « nous avons une masse extrêmement importante de touristes à dix minutes sur le littoral.  Nous ne sommes pas en capacité de les attirer sur notre territoire, aujourd'hui nous avons un tourisme qui souhaite du bronzage et de l’eau salée, mais pour beaucoup ils veulent aussi de la culture. Ils sont friands de découvrir des patrimoines, notre patrimoine agricole et viticole notamment. Nous  avons un le Musée Médard à Lunel avec l'appellation Musée de France. Dans tout le territoire il y a les traditions, du patrimoine, il y a Villetelle avec Ambrussum, Il y a un magnifique parc à Lunel-Viel, un château à Marsillargues, des capitelles… toutes les communes de l'intercommunalité présentent un intérêt pour le tourisme. il faut absolument amener cette masse de touristes chez nous. C'est de l'économie, il y a une véritable attente des touriste. Les gens veulent aussi passer des vacances intelligentes. Le goût pour l'arrière-pays à mon sens c'est de plus en plus vrai ».

« il faut laisser le temps

à la Métropole de s’organiser... »

L'incinérateur de Lunel-Viel, la crainte des populations riveraines

(photo archives E.M.)

Parmi les grands sujets incontournables : l’usine d’incinération de Lunel-Viel et son devenir. Le pays de l'Or pour sa part milite pour diminuer le tonnage des déchets incinérés. Pierre Soujol est en accord avec cette position, il dit s’être déjà exprimé clairement sur le sujet dans la presse locale « Oui je suis d'accord, car l'idée c'était de traiter soit les 130 0000 tonnes de déchets en comprenant la métropole soit de réduire afin de tourner sur un seul four et passer à 90 000 tonnes.  J'avais pris position clairement pour 90 000 tonnes sachant qu'aujourd'hui la métropole n'a pas de solution si on raisonne purement sur l'écologie il n'y a pas d'autre solution que de venir à Lunel tant qu'elle n'aura pas construit sa propre organisation, si l'incinérateur de Lunel-Viel ne les prenaient pas ils seraient obligés d'aller les brûler du côté de Toulouse. Je pense que le résultat écologique n'est pas très bon, des camions qui vont sur Toulouse tous les jours alors qu'ils ont l'usine à côté pour ma part je souhaite qu'on passe au plus vite au 90 000 tonnes pour réduire le tonnage. Quand on prend ce type de position par rapport à l'écologie je pense qu'il faut aussi laisser le temps à la métropole de s'organiser mais enfin ça ne peut pas durer 15 ou 20 ans ».

" une Métropole coopérative

à Bordeaux ça marche très bien..."

Dernier sujet sensible, la possible intégration des intercommunalités dans la Métropole de Montpellier. Là, Pierre Soujol qui a rencontré son président Philippe Saurel dit avoir l’idée de constituer des passerelles avec cette Métropole, pas besoin de continuité géographique, ce qu’il nomme une Métropole coopérative « ça se fait à Bordeaux et ça marche très bien ». En fait il s’agit d’établir des coopérations sur des sujets ponctuels sans être inféodé. L’idée est séduisante. Côté intérêt de mettre en place ce type de relation, Pierre Soujol n’y voit que des avantages, exemple : « nous ne sommes pas reliés mais on peut construire des passerelles afin de travailler sur des intérêts communs. Ils ont beaucoup d’étudiants et nous, nous pouvons créer du logement étudiant. Nous sommes à dix minutes en train de Montpellier depuis la gare de Lunel. Ils ont des demandes foncières pour des activités économiques ? Nous en avons du foncier. Evidemment c’est un dossier qui nécessite un certain nombre d’accords sur le plan financier. Nous avons le foncier mais pas les capacités financières pour le développer, c’est la raison pour laquelle on compte beaucoup aujourd’hui sur la région pour développer notre écoparc.  Avec la Métropole on pourrait trouver des accords, il y a des dispositifs financiers qui permettent des compensations ». Pierre Soujol n’envisage pas un ralliement pur et simple à la Métropole de Montpellier, mais croit davantage dans un système intermédiaire « gagnant - gagnant » ce qu’il appelle une « Métropole coopérative » dans l’attente d’une probable et inéluctable absorption. L’intérêt de renforcer un pôle intercommunal fort entre Nîmes et Montpellier serait peut-être d’arriver plus fort en cas d’intégration forcée dans une Métropole où les liens entre citoyens et élus seront dilués et lointains. Attendons le 29 juin pour y voir plus clair… ou pas !

Enfin pour conclure cet entretien sur une touche festive optimiste et d’actualité nous avons demandé à Pierre Soujol comment allait pouvoir se dérouler La Pescalune, la traditionnelle fête de Lunel

"Il y a une forte attente de la population

pour que La Pescalune ait lieu..."

les manades sont en grande difficulté économique (Photo archives EM)

 Il y a un mois la fête ne pouvait pas se faire, aujourd'hui elle peut se faire sous conditions, moi j'ai l'intime conviction que dans 15 jours  elle pourra se faire sous des conditions encore un peu plus élargies, attendons. Aujourd'hui en tout cas elle va se faire, mais ça ne sera pas la Pescalune qu'on a connue, elle ne se fera pas sur 9 jours, je pense qu'elle se fera sur un nombre de jours plus réduits mais il y a une forte attente de la population  pour qu'elle ait lieu. Elle devra accepter bien sûr les contraintes que l'Etat fixera. J'ai la chance d'avoir dans mon équipe  Paulette Gougeon qui était l'adjointe aux festivité et qui pendant dix ans a géré cette fête et qui en a la maîtrise; je lui ai demandé depuis déjà fort longtemps d'anticiper. Nous réfléchissons sur plusieurs niveaux: celui des contraintes actuelles, celui de contraintes assouplies voire totalement libérées.  On ne sait pas ce qui va  se passer.  Totalement libérées, je ne le crois pas, mais je pense que ça peut encore évoluer.. Nous avons étudié un certain nombre d'hypothèses et en fonction des conditions du moment  on s'adaptera, ce qu'il y a de sûr c'est qu'il y a une forte attente de la population; j'ajouterai que pour nous c’est important pour la filière taurine et nos manadiers qui ont eu à souffrir durement de cette crise sur le plan économique. Il faudra dans cette fête des abrivados et des bandidos de manière à ce qu'ils puissent un peu s'y retrouver.

« faire vivre nos manades

 et mettre en valeur nos productions locales »

Concrètement aujourd'hui la région a prévu une aide financière pour les manades sous certaines conditions, l'intercommunalité s'adosse à ce dispositif pour amener sa contribution.  Si nous faisons  cette fête, il est évident qu'il nous faudra maintenir le budget pour eux, ce sera l'occasion au cours de cette fête non seulement de faire vivre l'économie de nos manades mais aussi de mettre en valeur nos productions locales notamment viticoles. Réaliser une fête un peu originale: tous ceux qui ont été pénalisés pendant  cette longue période nous leur donnerons une place pour la promotion de leurs productions au travers de lieux dédiés dans la ville.

Tout cela on ne pourra l'acter que si nous sommes élus évidemment, en tout cas ne pas l'anticiper serait une erreur. Nous l’anticipons et je le redis, j'ai la chance d'avoir dans mon équipe Paulette Gougeon ancienne adjointe aux festivités qui maîtrise très bien le dossier de "La Pescalune" depuis plusieurs années ».

Eloi Martinez

eloimartinez34@gmail.com 

Si vous souhaitez commenter les sujets évoqués dans cet entretien 

adressez nous votre réaction à l'adresse du mail ci-dessus

Publié dans Lunel, Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Municipales à Montpellier : une alliance à quatre, le coup de poker de Mohed Altrad

Publié le

Partager cet article

Repost0

Lunel : La liste de Pierre Soujol et jean-Pierre Berthet déposée ce matin en préfecture

Publié le

Publié dans Municipales 2020, Lunel

Partager cet article

Repost0

Lunel: Jean-Pierre Berthet rejoint la liste de Pierre Soujol

Publié le

Municipales à Lunel 

ça se complique pour le maire sortant Claude Arnaud  

Lunel: Jean-Pierre Berthet rejoint la liste de Pierre Soujol

Publié dans Municipales 2020, Lunel

Partager cet article

Repost0

"Montpellier : la gauche antisystème s'allie avec Altrad pour les municipales " un article de Le Poing.net

Publié le

Partager cet article

Repost0

Composition du conseil municipal, délégations et commissions

Publié le

Photo correspondant Midi Libre Manuel Azorin

Photo correspondant Midi Libre Manuel Azorin

Communiqué mairie

 

Lundi 25 mai 2020 à 20h30, le nouveau Conseil Municipal élu le 15 mars 2020 s'est réuni à la salle Lucien Rioust (Ostau Valerguau). Avant de publier prochainement le compte-rendu officiel, voici les premières informations.

 

Suite au vote à bulletin secret des 19 membres du Conseil Municipal:

• Jean-Louis Bouscarain a été élu Maire de Valergues à l’unanimité.

• Gérard Ligora (1er adjoint), Catherine Pohl (2e), Fabrice Pecqueur (3e), Clarisse Breysse (4e) et Patrice Foutieau (5e) ont été élus Maire-adjoint(e)s à l’unanimité.

 

• Attributions des commissions

 

- Jean-Louis Bouscarain

Maire

 

- Gérard Ligora

Aménagement espace communal

Urbanisme

Travaux publics

 

- Cathy Pohl

Administration générale

Vie sociale et citoyenneté

Associations

Cérémonies-Protocole

 

- Fabrice Pecqueur

Environnement-Ruralité

Patrimoine

Nature et écologie

Symbo (Syndicat Mixte du Bassin de l'Or)

 

- Clarisse Breysse

Social

Insertion

CCAS (vice-Présidente)

 

- Patrice Foutieau

Economie et finances

Sécurité-Médiation

 

- Sandrine Dubois-Lambert

Intercommunalité

Petite enfance

Jeunes

 

- Pierre Libes

Festivités

Protection incendie

Santé-Sécurité civile-CCFF

 

- Stéphanie Astier

Ressources humaines

Education

 

- Renaud Didier

Sport

Communication

 

- Céline Tortajade

Culture

Suivi bibliothèque

 

- François Ducrot

Développement agricole

 

- Louis Rovira

Valorisation espace urbain

Propreté du village

 

- Alexandra Derai

Ecole maternelle

 

- Laetitia Sfara

Ecole primaire-Collège

 

• Les membres élus au Conseil Municipal de la liste “Avec vous pour Valergues” peuvent participer aux commissions:

Armelle Ferry

Raouti Berrokia

Cédric Charbonnel

Julien Nunez

 

• Commission d'appel d'offres:

Gérard Ligora

Catherine Pohl

Patrice Foutieau

Suppléante: Laetitia Sfara

Suppléant: Fabrice Pecqueur

 

• Représentant Syndicat Mixte Hérault Energies

Gérard Ligora

 

• Siège à l'Or Aménagement

Gérard Ligora

 

• Déléguée de l'Agglomération au syndicat Pic et Etang

Sandrine Dubois-Lambert

 

• Conseillers Communautaires (Agglomération du Pays de l’Or)

Jean-Louis Bouscarain

Sandrine Dubois-Lambert

 

• Les Membres de la liste “Valergues au coeur” non élus au Conseil Municipal peuvent participer aux commissions:

Ludivine Graell

Jean-Louis Gomez

Marine Jamet

Colin Souche

 

Composition du Conseil Municipal (19 membres): Jean-Louis Bouscarain, Gérard Ligora, Catherine Pohl, Fabrice Pecqueur, Clarisse Breysse, Patrice Foutieau, Sandrine Dubois-Lambert, Stephanie Astier, Pierre Libes, Céline Tortajade, Renaud Didier, Alexandre Derai, Francois Ducrot, Laetitia Sfara, Louis Rovira, Armelle Ferry, Raouti Berrokia, Cédric Charbonnel et Julien Nunez

 

Partager cet article

Repost0

Le conseil municipal sera officiellement installé ce lundi 25 mai

Publié le

Le conseil municipal qui procédera à l'élection du maire et des adjoints se réunira ce lundi soir salle Lucien Rioust dans le respect des règles sanitaires en vigueur. Seules 20 personnes invitées pourront assister à la séance. Il est envisagé une retransmission de la séance  en live sur facebook (à confirmer)

Le conseil municipal qui procédera à l'élection du maire et des adjoints se réunira ce lundi soir salle Lucien Rioust dans le respect des règles sanitaires en vigueur. Seules 20 personnes invitées pourront assister à la séance. Il est envisagé une retransmission de la séance en live sur facebook (à confirmer)

 

Le prochain Conseil Municipal, initialement prévu en mars dans la semaine suivant les élections mais reporté en raison du confinement, aura lieu le lundi 25 mai 2020 à 20h30 à l’Ostau Valergau, salle Lucien Rioust.

Compte-tenu du contexte sanitaire actuel lié au Covid-19, le public accueilli sera limité à 20 personnes maximum.

L’ordre du jour portera sur les points suivants :

1. Election du Maire
2. Détermination du nombre d’adjoints
3. Election des adjoints
Lecture de la Charte de l’élu local par le maire élu
4. Fixation montant indemnités maire, adjoints et conseillers municipaux
5. Délégations du Conseil Municipal au maire (compétences)
6. Société Publique Locale L’Or Aménagement: désignation représentant
7. Election des membres de la commission d’appel d’offres
8. Syndicat Mixte Hérault Energies: désignation membres
9. Hérault Energies - Renforcement réseaux avenue des Platanes (plan financement prévisionnel)

Publié dans Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Avant installation du nouveau conseil municipal le 23 mai rappel des élu(e)s le 15 mars

Publié le

Info Conseil Municipal suite élections 2020

Suite à la démission de M. SUAU Jean-Louis, Mme NOSEDA Malorie, Mme LAPORTE Chrystelle, M. GUILLOT Lucien et Mme RAJI France, le conseil municipal est composé comme suit :

• BOUSCARAIN Jean-Louis
• DUBOIS-LAMBERT Sandrine
• LIGORA Gérard
• BREYSSE Clarisse
• PECQUEUR Fabrice
• POHL Catherine
• FOUTIEAU Patrice
• ASTIER Stéphanie
• LIBES Pierre
• TORTAJADE Céline
• DIDIER Renaud
• DERAI Alexandra
• DUCROT François
• SFARA Laetitia
• ROVIRA Louis
• FERRY Armelle
• BERROKIA Raouti
• CHARBONNEL Cédric
• NUNEZ Julien

Publié dans Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Le second tour des municipales est fixé au 28 juin

Publié le

C’est désormais tranché : le second tour des élections municipales aura lieu le 28 juin, a annoncé vendredi 22 mai le premier ministre, Edouard Philippe, en prévenant que cette décision était « réversible » si les conditions sanitaires étaient amenées à se détériorer.

Dans ce climat où les risques sanitaires ne sont pas entièrement levés et après avoir échoué à recueillir un consensus politique sur la date, la décision du premier ministre était très attendue. 

Le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, a ensuite précisé les modalités du déroulé de la campagne, estimant qu’elle devra être menée « différemment » afin qu’elle ne devienne pas « un facteur de circulation du virus ». Il a évoqué notamment la nécessité de « privilégier les campagnes numériques ». Dans les bureaux de vote, les électeurs seront par ailleurs tenus de porter des masques de protection.

 

Le second tour des élections municipales, prévu le 22 mars, avait été reporté pour cause d’épidémie de coronavirus. La tenue du premier tour, le 15 mars, à la veille de l’annonce du confinement, avait été marquée par un bond massif de l’abstention, qui avait dépassé 55 % des électeurs.

Dans un avis au gouvernement rendu mardi, le conseil scientifique – chargé d’éclairer le gouvernement sur le sujet – ne s’est pas opposé à la tenue d’un second tour en juin, assorti toutefois de conditions pour renforcer la sécurité sanitaire durant l’ensemble du processus électoral.

  •  

Publié dans Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Valergues: Installation du conseil et élection du maire et des adjoints lundi 25 mai

Publié le

Valergues: Installation du conseil et élection du maire et des adjoints lundi 25 mai

Communiqué Mairie

25 mai: Installation du nouveau Conseil Municipal élu le 15 mars, élection du Maire et des adjoints

Le prochain Conseil Municipal, initialement prévu en mars dans la semaine suivant les élections mais reporté en raison du confinement, aura lieu le lundi 25 mai 2020 à 20h30 à l’Ostau Valergau, salle Lucien Rioust.

Compte-tenu du contexte sanitaire actuel lié au Covid-19, le public accueilli sera limité à 20 personnes maximum.

L’ordre du jour portera sur les points suivants :

1. Election du Maire
2. Détermination du nombre d’adjoints
3. Election des adjoints
Lecture de la Charte de l’élu local par le maire élu
4. Fixation montant indemnités maire, adjoints et conseillers municipaux
5. Délégations du Conseil Municipal au maire (compétences)
6. Société Publique Locale L’Or Aménagement: désignation représentant
7. Election des membres de la commission d’appel d’offres
8. Syndicat Mixte Hérault Energies: désignation membres
9. Hérault Energies - Renforcement réseaux avenue des Platanes (plan financement prévisionnel)

Publié dans Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Election du Maire et des adjoints de Saint-Brès samedi 23 mai

Publié le

Election du Maire et des adjoints de Saint-Brès samedi 23 mai

"La nouvelle équipe du Conseil municipal de Saint-Brès est officiellement entrée en fonction ce lundi 18 mai.

L'élection du maire et des adjoints aura lieu samedi 23 mai à 11heures, salle polyvalente Gaston-Sabatier.

Cette séance du Conseil municipal sera publique mais limitée à un nombre de personnes conformément aux mesures préfectorales.

Les mesures de précaution et les gestes barrières y seront strictement respectées." (Infos page facebook Laurent Jaoul)

Publié dans Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Bon vent à la nouvelle équipe municipale

Publié le

Bon vent à la nouvelle équipe municipaleBon vent à la nouvelle équipe municipale

Ce 18 mai 2020 est la date officielle d'entrée en fonction des nouveaux conseillers municipaux suite aux dernières élections municipales du 15 mars.

Suite à la crise sanitaire, cette entrée en fonction avait été retardée. Ainsi, l'équipe sortante restait en place. Ce ne sera plus le cas à compter du lundi 18 mai. Le maire et les adjoints devraient être installés au cours d'un conseil municipal entre le 23 et et le 28 mai.

A Valergues donc, en ce qui me concerne mon mandat de conseiller municipal prend fin demain 18 mai.

Je souhaite bon vent à la nouvelle équipe, composée majoritairement de celle élue en 2014 mais enrichie de quatre élu(e)s d'une autre liste. Bon travail à tous dans le sens de l'intérêt public. Je ne doute pas que les nouvelles compétences qui entrent au conseil municipal viendront s'ajouter à d'autres bonnes volontés, le tout pour servir Valergues et ses habitants.

Pour ma part, je continue mon engagement citoyen en animant ce journal au service de mon village. Bien à vous.

Eloi Martinez

Conseiller municipal 2014 - 2020

Publié dans Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Les nouveaux maires seront installés entre le 23 mai et le 28 mai

Publié le

Publié dans Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Les conseils municipaux élus vont enfin pouvoir être installés

Publié le

Publié dans Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Municipales second tour en juin ou deux tours fin septembre

Publié le

Publié dans Elections, Municipales 2020

Partager cet article

Repost0

Le député Vignal pour un report des municipales à mars 2021

Publié le

Partager cet article

Repost0

Laurent Jaoul et Saint-Brès au sommaire d'Envoyé spécial du 23 avril

Publié le

Envoyé spécial à Saint-Brès

 

Élections municipales : le scandale sanitaire de trop ?

 

Pour répondre à cette question, l’équipe d'Envoyé spécial, émission phare de France 2 présentée par Élise Lucet, s’est rendue à SaintBrès à la rencontre du maire et de nombreux habitants.

Alors même que le Président de la République appelait, jeudi 12 mars, les personnes âgées de plus de 70 ans à rester chez elles, les Français étaient tous invités à se déplacer dans les bureaux de vote.

L’enquête consacrée à la crise du #coronavirus et au contexte politique des élections municipales à #SaintBrès est à découvrir ce jeudi 23 avril 2020, à 21 h 00 sur France 2.

 

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 > >>